Vendredi05 janvier Lyon twitter

Réglementations thermiques et sanitaires régissent les installations d’un réseau de distribution d’eau chaude et froide dans les établissements recevant du public (ERP) tels les hôtels, écoles, crèches, EHPAD ou complexes sportifs. La conception, l’installation ou l’exploitation doivent garantir la sécurité et le confort des usagers, ainsi que la pérennité des performances.

La sécurité sanitaire et ses règles:

La sécurité sanitaire est encadrée par de nombreuses réglementations qui visent à prévenir 3 types de risques: physiques, chimiques ou microbiens. Que ce soit en neuf ou en réhabilitation, les dispositifs, notamment l’arrêté du 1er février 2010 imposent un cadre strict pour lutter contre les risques de brûlures et de contamination bactérienne liés à l’eau chaude sanitaire.

Etendues pour l’ensemble des ERP, les règles de l’arrêté sont précises, imposant une limite de température minimale et créant une obligation de surveillance et de suivi. La responsabilité en incombe aux propriétaires des installations collectives ou aux exploitants qui en ont la maintenance.

En savoir plus, sur la légionelle:

Découverte en 1976, la bactérie de la légionelle est naturellement présente dans l’eau. Elle se développe sous certaines conditions dans les canalisations. Sa prolifération est favorisée par la présence, en face interne, d’un biofilm dans lequel se fixe les micro-organismes. La bonne connaissance des facteurs de risques comme les zones de stagnation et les zones d’impasse, permettent de concevoir et d’installer un réseau plus sécurisé, en intégrant par exemple une bouclage.

Le confort des usagers :

L’usager est cœur de la conception et de la mise en œuvre d’un réseau d’eau chaude sanitaire. Dimensionner un réseau ou transformer un réseau existant, c’est prendre en compte des paramètres quantitatifs et qualitatifs. Un équilibre qui demande technique, expertise et ingéniosité pour garantir le confort des utilisateurs , la maîtrise des coûts et obligations des DTU. Les configurations sont nombreuses (en série, bouclée, centralisée …) et n’offrent pas toutes le même confort thermique.

Pour maintenir la qualité obtenue, la surveillance et l’entretien des réseaux sont nécessaires. Elles permettent de prévenir les dysfonctionnements comme la corrosion, l’entartrage, les fuites ou le bruit et ainsi pérenniser l’installation.

Rencontre à Lyon avec Delphine Berrux

Delhine Berrux

Professionnels chauffagistes, plombiers, exploitants … Delphine Berrux, ingénieur conseil eau potable, notamment dans la gestion du risque « légionelle », gérante de la société lyonnaise CDFP, vous donne rendez-vous le 05 janvier à Lyon de 07h30 à 10h00. Une matinée consacrée à la réglementation des installations sanitaires et les règles de bonnes pratiques pour concevoir, installer et exploiter les réseaux.

Suivez nous sur Twitter LinkedIn ou Facebook

Article consulté 5 752 fois.