Un logement doté d’une cheminée est souvent facile à faire louer. En effet, vous ne devrez avoir aucun mal à trouver un occupant pour le bâtiment. Il faut toutefois évoquer l’entretien du chauffage avant de signer le contrat. Cela implique parfaitement la réalisation d’un ramonage au bon moment pour éviter les problèmes de santé et de sécurité.

L’intervention appartient à l’occupant du logement

Vous avez besoin de vous informer sur les obligations générales du locataire ? Notez que vous pouvez vous référer à l’article 7 de la loi du 6 juillet 1989. Ce dispositif évoque principalement l’entretien du logement qui doit se faire de manière courante. À cela s’ajoute la prise en charge des équipements qui seront évoqués dans le contrat de bail.
Cela peut parler par exemple de l’indispensabilité du ramonage de la cheminée afin de préserver le confort du locataire pendant l’hiver. Vous pouvez aussi prendre en compte le décret du 26 août 1987 qui insiste sur les réparations à la charge du preneur.
N’oubliez pas de faire appel à un professionnel comme cet artisan ramoneur à Tours sur ce site : https://www.ramoneur-37.fr/entreprise-ramonage-ramoneur-tours-37000 pour ramoner efficacement votre installation. Vous éviterez ainsi de mauvaises surprises à la fin de l’opération, mais aussi pendant les prochaines combustions. En effet, le spécialiste que vous engagerez ne laissera rien au hasard tout au long de son intervention.

Le propriétaire doit en outre assurer l’état du conduit

Il est primordial de garantir le bon état du conduit de votre cheminée avant de faire entrer un nouveau locataire. Cela passe en principe par le ramonage de la zone. Il vaut mieux solliciter un ramoneur professionnel pour réaliser ce genre d’opération. Ce dernier est capable de respecter tous les termes évoqués dans le RSD (règlement sanitaire départementale).
Ce document est en principe disponible auprès de la mairie dans laquelle se trouve le bâtiment. En tant que propriétaire, il est de votre devoir de donner un logement sécurisé et confortable à votre loueur. Cela implique principalement le bon entretien de votre système de chauffage.
N’oubliez pas d’évoquer les interventions que vous avez déjà réalisées avant de donner le logement au nouvel occupant. Cela peut être un bon point pendant les négociations sur le contrat de location. D’ailleurs, il ne faut pas hésiter à évoquer les conditions de ramonage à l’avenir.

Les derniers points à retenir

Un ramonage bien fait vous assurera certainement une protection auprès de votre assureur en cas de sinistre à l’avenir. Il faut d’ailleurs contacter un installateur qualifié pour vous délivrer un certificat. Il peut inspecter chaque recoin de votre installation avant de vous donner le document.
Le Préfet de police peut de son côté interdire l’utilisation de votre cheminée tant qu’elle n’est pas réparée. En effet, une remise à norme est indispensable pour éviter que le problème se répète à l’avenir. Vous devrez alors vous tourner vers un professionnel fiable pour réaliser le travail comme il se doit.
La réparation de votre chauffage se fera ainsi dans les meilleures conditions. Il faut noter que l’entretien de l’installation peut se faire jusqu’à 3 fois par an. Cela dépend de l’état de votre cheminée ainsi que des conditions d’utilisation.

Article consulté 81 fois