Hager lance une nouvelle gamme d’horloges programmables pour automatiser le fonctionnement des équipements électriques dans l’habitat individuel, collectif ou le petit tertiaire. Quatre références viennent remplacer les références précédentes. Simples à mettre en œuvre, elles se raccordent en filaire sur des boutons poussoirs ou en radio avec les boutons radio Hager. Ensuite, ces horloges sont pilotables à la fois en local avec son smartphone et l’application Hager Mood, ou à distance via le contrôleur coviva. Installée dans le tableau électrique, l’horloge digitale permet un pilotage automatisé (accès, éclairage extérieur, piscine) et une meilleure gestion des énergies (éclairage, chauffage, chauffe-eau).

L’horloge digitale programmable de Hager réunit en un seul produit plusieurs fonctions de commutation : horaire, crépusculaire, astronomique, minuterie, télérupteur.
En mode horaire, elle permet à l’installateur de créer des horaires de temporisation. La programmation des périodes de commutation est définie selon les paramètres d’entrée : heure, luminosité, date… Le scénario peut être répété chaque jour, chaque semaine ou d’un mois sur l’autre. En mode crépusculaire, c’est un capteur crépusculaire optionnel qui détecte les changements de conditions de luminosité sur place et ajuste automatiquement la commutation. Avec la fonction astronomique, le programmateur adapte automatiquement ses cycles de commutation au lever et au coucher du soleil. Une fonction minuterie et un préavis d’extinction sont également possibles.

Pilotage avec l’application Hager Mood

Nouveauté majeure de la gamme, les horloges peuvent être programmées par l’installateur, sur son smartphone, depuis l’application Hager Mood. Ceci lui permet de programmer les horaires de commutation, de créer des scénarios, avant même de se rendre sur le chantier. Sur place, il aura la possibilité de les modifier ou de les partager à ses clients. Les programmations peuvent aussi être partagées au sein d’une même équipe, permettant l’installation de l’horloge pré-programmée par un collègue par exemple.

Compatibilité avec coviva

Grâce à sa communication radio quicklink intégrée, l’horloge peut être associée avec le contrôleur domotique coviva. Il peut également être piloté en parallèle par des boutons de dérogation ou des commandes radio quicklink. Cette connectivité radio quicklink permet d’intégrer les scénarios programmés au niveau de l’horloge dans le système coviva pour un pilotage en local et à distance. Nécessitant moins de travaux, comme des saignées dans les murs, la commande radio quicklink est idéale pour les installations électriques déjà existantes.

Quatre références

Les programmateurs EGN100, EGN200 et EGN400 combinent toutes les fonctions d’un programmateur moderne. Pour les fonctions de commutations hebdomadaires moins complexes, EGN103 offre une solution simple et économique à un seul canal, disponible sous forme de kit ou comme appareil individuel.

EGN103
Programmateur hebdomadaire numérique
1 canal
Programmes journaliers et hebdomadaires
Programmation par smartphone avec clé de programmation Bluetooth EGN003

 

 

 

 

EGN100
Programmateur multifonctions numérique avec Bluetooth
1 canal
Programmes journaliers, hebdomadaires et annuels
Fonction astronomique et crépusculaire avec sonde
Commande locale (avec Hager Mood) et à distance
(avec coviva) depuis smartphone
Compatible avec les interrupteurs et sonde de luminosité radio

 

 

 

 

EGN200
Programmateur multifonctions numérique avec Bluetooth
2 canaux
Programmes journaliers, hebdomadaires et annuels
Fonction astronomique et crépusculaire avec sonde
Commande locale (avec Hager Mood) et à distance
(avec coviva) depuis smartphone
Compatible avec les interrupteurs et sonde de luminosité radio

 

 

 

 

EGN400
Programmateur multifonctions numérique avec Bluetooth
4 canaux
Programmes journaliers, hebdomadaires et annuels
Fonction astronomique et crépusculaire avec sonde
Commande locale (avec Hager Mood) et à distance (avec coviva) depuis smartphone
Compatible avec les interrupteurs et sonde de luminosité radio

Article consulté 960 fois.