31 mars 2020
Fédération Nationale des Travaux Publics – 3 rue de Berri, Paris

LEXPOSIA organise sa 3e édition des Assises juridiques du bâtiment et des travaux publics, avec Maître Frédéric Coppinger, avocat chez Coblence, pour directeur scientifique.

Inscriptions en ligne

PROGRAMME

8h30 Accueil des participants

9h00 Mot de bienvenue et ouverture des travaux par Frédéric COPPINGER

9h15 Table ronde : Les contrats en construction

architecture 768432 1920

CCMI, VEFA, contrat de maître d’œuvre, d’entreprise, de vente immobilière, 
de promotion immobilière, d’immeuble à construire, d’architecte…

10h00 Echanges avec la salle

10h10 Table ronde : L’émergence de différentes branches du droit dans les contrats

Par l’apparition de nouveaux acteurs dans les opérations de construction (BIM manager, AMO BIM…), de nouvelles clauses voient le jour dans les contrats de construction, notamment celles relatives aux modalités de participation de chacun ou aux droits de propriété. Droit d’auteur, droit des logiciels, droit des bases de données, droits de propriété intellectuelle (brevets, marques).

11h00 Pause-café

11h20 Table ronde : La protection renforcée du maître d’ouvrage/consommateur

Contrats protecteurs, garanties, responsabilité

12h00 Echanges avec la salle

12h10 Grand Témoin

12h30 Déjeuner buffet

architect 3979490 1920

14h00 Intervention : Le devoir de conseil du professionnel envers le maître d’ouvrage

Etendue du devoir de conseil du professionnel et sanctions

14h20 Table ronde : Contrat de sous-traitance et responsabilité du sous-traitant

Obligation de résultat ? exonération de responsabilité possible ? Nature de la responsabilité envers le maître d’ouvrage ?

15h00 Echanges avec la salle

15h10 Table ronde : La responsabilité de l’architecte

work 3480187 1920

Quelle est l’étendue de la responsabilité de l’architecte ? Contre qui peut-il se retourner ? Quel est son droit moral ?

15h50 Echanges avec la salle

16h00 Pause-café

16h20 Intervention : Le motif légitime dans l’expertise judiciaire

Appréciation du motif légitime de l’article 145 du code de procédure civile et application.

16h40 Table ronde : Le permis d’expérimenter comme solution innovante

Solution alternative à la réglementation en vigueur, quelles sont les modalités d’application ? Domaines couverts ? Quid d’une mauvaise mise en œuvre ?

17h25 Echanges avec la salle

17h30 Synthèse par Frédéric COPPINGER

17h35 Fin des travaux

Article consulté 1252 fois.