Les toilettes publiques sont très souvent sujet au vandalisme. C’est un vrai problème pour les municipalités qui sont tenues de les entretenir et de les maintenir en état de fonctionnement. Heureusement certaines solutions existent pour prévenir ces dégradations.

img-1306-BA91253E

De nombreuses obligations pour les sanitaires publics

La législation française impose aux communes de mettre des toilettes à disposition du public. Leur présence est assez réglementée. Leur nombre, par exemple, doit être adapté à la taille de l’agglomération et au nombre d’habitant. En outre, ils doivent évidemment respecter des normes d’accessibilité afin de pouvoir accueillir tous les publics, dont ceux en situation de handicap. Bien entendu les communes sont tenues de les maintenir en état de fonctionnement et si possible dans les meilleures conditions d’utilisation.

 

Bien choisir les sanitaires publics

Au vu des actes de vandalisme il n’est pas toujours aisé d’assurer le bon état de fonctionnement des WC publics. Ils est donc important de choisir des sanitaires de bonne facture avec des matériaux adaptés. Les composants en inox, en béton ou encore en matière incassable sont à privilégier. Inversement d’autres matériaux comme le carrelage ou autres équipements fragiles sont à éviter. Par ailleurs, pour une plus grande longévité, certains fabricants de sanitaires publics comme Francioli vont plus loin, ils utilisent des traitements anti-graffiti. Le cahier des charges doit donc être le plus détaillé possible afin de s’assurer de pouvoir choisir les produits les plus adaptés et les plus solides.

 

Article consulté 1599 fois.