La toiture est l’une des parties de la maison dans lesquelles on doit beaucoup investir. Elle a, essentiellement deux fonctions, celle de protéger la maison des intempéries diverses et d’optimiser la performance thermique de celle-ci. Il est important alors de savoir choisir convenablement tant la structure, mais aussi le matériau pour la toiture. Cela nécessite bien évidemment une bonne connaissance des couvertures et des dernières tendances. Pour les néophytes, ci-dessous par conséquent un guide complet des différentes solutions en matière de toiture.

Les tuiles : indémodables et esthétique

Les tuiles redeviennent sur le devant du podium. Elles remontent petit à petit la pente et deviennent des alternatives intéressantes par rapport aux classiques feuilles de zinc. Dans beaucoup de communes d’ailleurs, une toiture en tuile ce n’est pas un choix, mais une obligation. Il est à noter toutefois que la tuile faite à base de terre cuite est la plus couramment utilisée par les Européens et les Français bien que l’on en trouve diverses variantes, notamment en termes de couleurs et de structure. En effet, il existe des tuiles plates ou au contraire en forme de demi-cylindre. À noter que la forme n’a aucun impact sur la qualité du toit. Par contre, on constate une réelle nuance au niveau de l’esthétisme. Pour obtenir l’effet désiré, mieux vaut faire appel à un couvreur expérimenté. Celui-ci accélérera les travaux notamment s’ils sont faits en urgence.

Les feuilles de zinc : minimalistes et faciles à poser

Ces quelque 30 dernières années, on a vu que les métaux laminés en feuilles de zinc ont supplanté de plus en plus les tuiles. Cela vient surtout des entreprises industrielles qui souhaitent construire rapidement des bâtiments en guise de local. Les tôles sont quasiment immédiatement accessibles. Elles sont moins coûteuses que les tuiles. Il est aussi facile de les produire en chaîne et en très grande quantité. Une seule feuille couvre une très grande partie du toit. Cela rend également plus rapide la pose. Cependant, le plus gros avantage de ce matériau réside dans son poids. Il n’est pas obligatoire de construire une charpente complexe et en bois massif pour le poser. Le seul bémol avec le zinc est sa longévité qui ne dépasse pas les 12 ans.

L’ardoise : pour un style original

Il existe une troisième alternative à la tuile et la feuille de zinc ondulée, l’ardoise. Ce matériau est surtout populaire dans le nord de l’Hexagone, zone dans laquelle il abonde. L’ardoise est en général utilisée comme alternatives à la tuile pour la couverture de monuments importants comme les églises. Sauf qu’elle est beaucoup plus difficile à fabriquer. Son atout réside dans sa solidité à toute épreuve. Il est possible qu’elle garde son uniformité et sa solidité jusqu’à 30 ans. Néanmoins, du fait de sa rareté, elle n’est pas très abordable. Il est nécessaire dans ce cas de disposer d’un important budget pour s’en procurer. La pose est également une tout autre histoire. Il est nécessaire d’édifier des combles aménageables.

 

Article consulté 1193 fois.