Implanté dans le centre d’Orléans depuis 1950, le lycée d’enseignement général et professionnel Benjamin Franklin accueille  800 élèves dont 160  internes. Depuis quelques années, ces derniers se plaignaient de variation de la température de l’eau des douches, soit trop chaude soit trop froide. Pour pallier à cet inconfort, l’Equipe Régionale d’Exploitation technique des Lycées (EREEL) de la Région Centre-Val de Loire a décidé de rénover l’ancienne installation d’eau chaude sanitaire. Deux vannes d’équilibrage statique IDROSET assurent désormais l’équilibrage du réseau et un mitigeur intelligent e-ULTRAMIX de Watts maintient l’eau à une température constante.

Des vannes d’équilibrage statique IDROSET en retour de bouclage pour un équilibrage fiable et précis du réseau d’eau chaude sanitaire

Ancien, le réseau d’eau chaude sanitaire du lycée Benjamin Franklin nécessitait une rénovation pour améliorer le confort des élèves internes qui, depuis de nombreuses années, souffraient de variation de température de l’eau lorsqu’ils se douchaient.  Lorsque les 160 élèves internes prenaient leur douche le matin et le soir, quasiment tous en même temps, le pic de production d’eau chaude sanitaire ne garantissait pas une température constante de l’eau. En l’absence d’équilibrage sur le bouclage du réseau d’une longueur de 200 mètres, les étudiants étaient victimes non seulement d’un effet « de douche écossaise » mais aussi d’une déperdition du débit d’eau. « Nous n’arrivions pas à gérer le retour de bouclage » explique Hughes Meubry, agent ERELL.

Pour remédier à ce problème récurrent, Christophe Naquin, responsable de l’équipe régionale d’exploitation énergétique des lycées (ERELL), a fait appel à Watts en mars 2020.  Après analyse, Stéphane Michaud, Responsable Technico-Commercial de Watts, leur a recommandé d’installer sur le retour de bouclage deux vannes d’équilibrage de Séries CF de la gamme IDROSET. Conçues pour ajuster et régler précisément le débit d’eau dans le réseau hydraulique, les vannes IDROSET, installées en dérivation, ont permis d’équilibrer le retour de bouclage sur la production d’eau chaude et sur la production d’eau froide du mitigeur. Elles sont constituées :

.  d’un corps de vanne à l’intérieur duquel un dispositif de mesure, à la technologie brevetée, garantit un ajustement millimétré du niveau de débit requis,

. d’un cadran qui indique le changement de débit en temps réel,

. d’une couronne extérieure qu’il suffit de tourner pour augmenter ou diminuer le débit.

« La vanne d’équilibrage permet de régler avec précision et rapidement le débit alimentant les douches et les lavabos du réseau de distribution ECS », explique Stéphane Michaud. « Depuis que ces vannes ont été installées en Juin dernier, nous avons résolu le problème » ajoute Michel Mobilet, plombier du lycée.

Un mitigeur thermostatique intelligent e-Ultramix pour une eau à température constante et pour un relevé fiable

En parallèle, un mitigeur thermostatique programmable e-Ultramix de Watts a été installé pour garantir une eau mitigée à température constante. Placé au cœur de l’installation d’ECS,  entre les vannes d’eau chaude, d’eau froide et d’eau mitigée, il paramètre et enregistre électroniquement la température de l’eau chaude sanitaire. « Le corps de l’ancien mitigeur manuel bi-lames a été utilisé pour faire évoluer l’installation vers le mitigeur connecté e-Ultramix. La cartouche a été remplacée  par une nouvelle, motorisée et connectée« , explique Stéphane Michaud. « Il règle et assure la température d’eau du bouclage dans l’établissement de manière constante quels que soient le débit, les variations de pression et de demandes sur le réseau » ajoute Hughes Meubry.

Il permet également d’obtenir des relevés de températures fiables justifiant le bon fonctionnement de l’installation.  Pour un véritable suivi sanitaire, l’ensemble des données est en effet stocké sur une carte micro-SD intégrée à la centrale afin de récupérer à tout moment l’historique sur un an et l’exploiter sur un ordinateur au format CSV.

« Aujourd’hui la température de l’eau des douches étant constante, le confort des élèves internes est assuré. L’e-Ultramix nous permettant de faire des relevés de température, nous pouvons désormais le prouver au gestionnaire du lycée et aux parents d’élèves ! » conclut Christophe Naquin.

https://wattswater.fr/

vannes

Article consulté 492 fois.