Les rénovations avant une vente immobilière constituent souvent une pratique courante puisqu’elles apportent plusieurs avantages. Parmi les principaux bénéfices de ces opérations se trouve par exemple l’optimisation des chances de conclure une transaction, l’augmentation de la valeur du bien…

Outre cela, les rénovations en vue d’une vente permettent également de protéger les futurs acquéreurs. Ceci dans le cas où les travaux se portent sur la mise en conformité de la maison ou du logement avec les normes récentes. Cependant, il existe quelques points clés à savoir pour que les rénovations permettent bien d’obtenir ces privilèges.

La pratique du « home staging »

Le « home staging » est une pratique qui permettrait de réduire le délai moyen de vente de quelques mois à quelques semaines. Il s’agit d’ailleurs de la solution la plus proposée par les agences immobilières Luxembourg. Cependant, il faut se rappeler qu’il s’agit généralement d’une retouche esthétique. Ce qui le rend assez subjectif puisque le risque de ne pas coller aux gouts des acheteurs potentiels reste élevé.

Dans le cas où l’acquéreur trouve le bien attirant, cette démarche peut s’avérer très rentable. En effet, l’investissement dans la réalisation d’un home staging représente souvent environ 4% à 6% de la valeur de la maison. Un montant qui s’avère moindre par rapport à l’effet qu’il produit. À noter que les clients ont tendance à choisir les logements propres, bien entretenus et à l’apparence neuf.

L’agrandissement de la surface habitable

Aménager certaines pièces pour augmenter la surface habitable peut effectivement accroître la valeur d’une maison ou d’un logement. Il faut savoir que le prix d’un bien se calcule souvent au m². Ce qui signifie que la création d’une pièce supplémentaire contribue grandement à sa valorisation.

Cependant, il faut garder un œil sur la taxe foncière puisqu’elle se base sur la superficie habitable. En outre, il se peut également que l’agrandissement de la maison ou du logement requière une autorisation. Ceci s’applique généralement sur les biens se trouvant dans des zones soumises à un PLU (Plan Local d’Urbanisme).

Ajout d’infrastructure ou aménagement à coup de cœur

L’ajout d’infrastructure ou un aménagement à coup de cœur comme une piscine, une terrasse ou un balcon permet d’accélérer une vente immobilière dans certains cas. Toutefois, cela dépend souvent de la localisation du bien et de son environnement.

Si le balcon donne par exemple sur une vue panoramique ou sur un terrain arboré et bien entretenu, il peut apporter un plus considérable. De même, le propriétaire peut également optimiser une pièce aveugle en y installant une verrière. Une opération qui donne à la fois du cachet au bien et améliore la décoration.

Les rénovations liées au système énergétique du bien

L’affichage de la performance énergétique d’une maison ou d’un logement est devenu obligatoire depuis quelques années. Cela permet en effet d’avoir une vision plus claire sur les couts énergétiques relatifs au bien. Les propriétaires doivent alors envisager d’effectuer un diagnostic de performance énergétique de leur bien s’ils veulent le vendre.

En général, le résultat du diagnostic devrait varier entre A et D et influe sur l’ampleur des rénovations à réaliser. Parmi les travaux à effectuer sur ces rénovations se trouve par exemple l’installation de chauffage à haut rendement, l’installation de ventilation efficace… Dans certains, il faut également mettre aux normes le système électrique et l’asservissement en gaz.

Article consulté 1028 fois.