S’agissant de l’achat d’une cuve de vinification, vous pouvez rapidement vous retrouver face à une multitude d’options présentant chacun leurs avantages et inconvénients. C’est pourquoi il est important de vraiment creuser la question plutôt que de se tourner vers une cuve au hasard. Prenez le temps de comparer les principaux modèles de cuve de vinification, que nous avons regroupés ici, pour vous.

Les cuves en acier inoxydable

Si les cuves de vinification en acier inoxydable sont les plus communes sur le marché, c’est parce qu’elles présentent de nombreuses qualités. Il est en effet très simple de régler la température de ces cuves qui sont, une fois la vinification terminée, d’une extrême simplicité à nettoyer (peut-être les plus simples de toutes). Les cuves en acier inoxydable conservent leur valeur très longtemps, ce qui en fait d’intéressants investissements. Par ailleurs, la forme, le fuselage, la valve et la fermeture de la cuve sont souvent personnalisables pour s’adapter à vos besoins et objectifs.

Etant donné la longévité de ce type de produit, assurez-vous de faire le bon choix avant achat. Enfin, la cuve de vinification en acier n’altère pas le goût du vin, ni ses tanins, et vous permet de développer le goût du fruit.

Les cuves en bois

Tout comme les cuves en acier, les cuves de vinification en bois sont relativement standards. Elles sont cependant moins faciles d’entretien, du fait de la surface poreuse du bois. Celle-ci va également permettre au vin de s’infiltrer dans les parois de la cuve, ce qui peut-être problématique dans le cas où des bactéries seraient présentent dans le bois. Mais cela joue également sur la couleur du vin et il vous faut considérer le fait qu’une cuve ayant servi à du vin rouge une seule fois, servira au même type de vin les années suivantes.

Également, les propriétés des cuves en bois diffèrent largement de celles de l’acier, à cause des composants mêmes du bois. Ainsi, les cuves en bois ont tendance à ajouter des tanins au vin, ce qui apporte une texture finale différente, tout comme l’arôme et le goût qui auront été développés selon l’essence de bois choisie pour la cuve. Les cuves de vinification conçues en bois possèdent également des propriétés isolantes qui maintiennent les ferments à une température un peu plus élevée que la normale. Aussi nous vous conseillons de la surveiller de près.

Les cuves en béton

Ce type de cuve de vinification ancienne fait, depuis quelques années, son retour sur le devant de la scène viticole. La nature poreuse de la paroi des cuves en béton est une propriété unique qui permet le passage de petites quantités d’oxygène dans la cuve et le vin, durant la fermentation. Néanmoins, elle complique aussi le nettoyage de la cuve, auquel il faut prêter une grande attention. L’inertie d’une cuve en béton est telle que la température y croît et décroît lentement, favorisant une fermentation graduelle. On trouve des cuves de vinification en béton de multiples formes et fuselages, aussi nous vous conseillons de prendre le temps de la réflexion avant cet achat durable, certes, mais coûteux.

Tout comme les cuves en acier inoxydable, le béton n’ajoute pas de goût ni de tanins à la cuvée en cours de vinification. Cependant, tout comme les cuves en bois, les parois poreuses ont tendance à prendre la couleur du vin qui y a été stocké. Enfin, il est important de considérer la possibilité que la cuve en béton ne se fissure à cause d’une température trop extrême du vin lors de la vinification, ou du liquide de nettoyage.

S’agissant de l’achat d’une cuve de vinification, vous pouvez rapidement vous retrouver face à une multitude d’options présentant chacun leurs avantages et inconvénients. C’est pourquoi il est important de vraiment creuser la question plutôt que de se tourner vers une cuve au hasard. Prenez le temps de comparer les principaux modèles de cuve de vinification, que nous avons regroupés ici, pour vous.

Les cuves en acier inoxydable

Si les cuves de vinification en acier inoxydable sont les plus communes sur le marché, c’est parce qu’elles présentent de nombreuses qualités. Il est en effet très simple de régler la température de ces cuves qui sont, une fois la vinification terminée, d’une extrême simplicité à nettoyer (peut-être les plus simples de toutes). Les cuves en acier inoxydable conservent leur valeur très longtemps, ce qui en fait d’intéressants investissements. Par ailleurs, la forme, le fuselage, la valve et la fermeture de la cuve sont souvent personnalisables pour s’adapter à vos besoins et objectifs.

Etant donné la longévité de ce type de produit, assurez-vous de faire le bon choix avant achat. Enfin, la cuve de vinification en acier n’altère pas le goût du vin, ni ses tanins, et vous permet de développer le goût du fruit.

Les cuves en bois

Tout comme les cuves en acier, les cuves de vinification en bois sont relativement standards. Elles sont cependant moins faciles d’entretien, du fait de la surface poreuse du bois. Celle-ci va également permettre au vin de s’infiltrer dans les parois de la cuve, ce qui peut-être problématique dans le cas où des bactéries seraient présentent dans le bois. Mais cela joue également sur la couleur du vin et il vous faut considérer le fait qu’une cuve ayant servi à du vin rouge une seule fois, servira au même type de vin les années suivantes.

Également, les propriétés des cuves en bois diffèrent largement de celles de l’acier, à cause des composants mêmes du bois. Ainsi, les cuves en bois ont tendance à ajouter des tanins au vin, ce qui apporte une texture finale différente, tout comme l’arôme et le goût qui auront été développés selon l’essence de bois choisie pour la cuve. Les cuves de vinification conçues en bois possèdent également des propriétés isolantes qui maintiennent les ferments à une température un peu plus élevée que la normale. Aussi nous vous conseillons de la surveiller de près.

Les cuves en béton

Ce type de cuve de vinification ancienne fait, depuis quelques années, son retour sur le devant de la scène viticole. La nature poreuse de la paroi des cuves en béton est une propriété unique qui permet le passage de petites quantités d’oxygène dans la cuve et le vin, durant la fermentation. Néanmoins, elle complique aussi le nettoyage de la cuve, auquel il faut prêter une grande attention. L’inertie d’une cuve en béton est telle que la température y croît et décroît lentement, favorisant une fermentation graduelle. On trouve des cuves de vinification en béton de multiples formes et fuselages, aussi nous vous conseillons de prendre le temps de la réflexion avant cet achat durable, certes, mais coûteux.

Tout comme les cuves en acier inoxydable, le béton n’ajoute pas de goût ni de tanins à la cuvée en cours de vinification. Cependant, tout comme les cuves en bois, les parois poreuses ont tendance à prendre la couleur du vin qui y a été stocké. Enfin, il est important de considérer la possibilité que la cuve en béton ne se fissure à cause d’une température trop extrême du vin lors de la vinification, ou du liquide de nettoyage.

Article consulté 1465 fois.