CʼEST OFFICIEL DEPUIS LE 25 JANVIER 2019, DATE DE LʼANNONCE À LʼENSEMBLE DU RÉSEAU : LORENOVE A SIGNÉ UNE CONVENTION DE MÉCÉNAT AVEC LʼASSOCIATION NEUF DE COEUR (WWW.9DECOEUR.ORG), AFIN DE VENIR EN AIDE AUX FAMILLES DʼENFANTS ATTEINTS DE LÉSIONS CÉRÉBRALES.
CONCRÈTEMENT, LA MARQUE GRAND PUBLIC DU GROUPE LORILLARD SʼENGAGE PENDANT 3 ANS À REVERSER 1€ À LʼASSOCIATION POUR CHAQUE FENÊTRE LORENOVE ACHETÉE !

UNIS AUTOUR DE VALEURS COMMUNES

C’est en effet durant la convention annuelle du réseau Lorenove à Lisbonne que cet acte solidaire s’est concrétisé. En présence de Jean-Pierre Papin, (membre fondateur de l’association caritative Loi 1901 fondée le 2 décembre 1996 et présidée par son épouse Florence), Thierry Luce, Président du Groupe Lorillard a donc paraphé la convention de mécénat, concrétisant l’engagement de Lorenove en faveur de l’association Neuf de Coeur.

De nombreux points de convergence 

Entre Lorenove et Neuf de Coeur il y avait incontestablement des points de convergence et d’excellentes raisons de se rencontrer.
« Nous avons été immédiatement séduits par la simplicité et le charisme de Jean-Pierre Papin », explique Pierre Lorillard, Directeur Général Délégué au Commerce, Marketing et Communication.
« Nos valeurs dʼentreprise sont très proches de celles de Neuf de Coeur. Nous qui avons toujours placé lʼhumain, le partage et lʼentraide, au centre de notre philosophie et, forts de lʼesprit familial qui nous anime, nous ne pouvions quʼêtre naturellement sensibles à la cause du couple Papin » exprime Pierre Lorillard, avant de conclure par un clin d’oeil : « Puis quand nous avons découvert que lʼassociation sʼappelait Neuf de Coeur, alors que celui-ci est la base même de notre totem de marque et le symbole graphique de notre communication (I ♥ Lorenove), la boucle était bouclée ».

Des concessionnaires prêts à « jouer la carte du coeur ».

Chez Lorenove, les 70 concessionnaires de la marque étaient volontaires pour soutenir des causes solidaires. D’ailleurs, nombreux soutenaient déjà individuellement des initiatives locales tout en souhaitant se fédérer autour d’un projet de dimension nationale.
Ils ont donc accueilli très favorablement le partenariat avec Neuf de Coeur. La volonté de Lorenove étant de s’associer sur la durée, c’est sur la base de 3 ans que la convention a été signée.

LORENOVE : la solidarité toute l’année !

En s’engageant au côté de l’association Neuf de Coeur, Lorenove va aider chaque année environ 45 familles supplémentaires à bénéficier de l’aide apportée par l’association.
Pour y parvenir, comme expliqué en introduction, le réseau reversera 1€ pour chaque fenêtre Lorenove achetée, soit à peu près l’équivalent de 45 000 euros sur une année.
Mais sa contribution ira bien au-delà, car les
différents points de vente relaieront via la communication l’opération « Jouons la carte du Coeur », incitant les clients finaux, à faire preuve, eux aussi, de solidarité.

Ainsi, une cagnotte Leetchi (www.leetchi.com/c/jouez-la-carte-du-coeur) va être mise en ligne pour permettre aux particuliers, aux salariés et aux partenaires de l’entreprise, de contribuer conjointement au soutien de l’association.
Enfin, d’autres actions et animations, dont certaines où Jean-Pierre Papin sera présent « sur le terrain » sont aussi en phase de préparation…
L’aventure solidaire entre Lorenove et l’association Neuf de Coeur de Florence et Jean-Pierre Papin n’en est donc qu’à son « coup d’envoi » !

Le choix du coeur de « JPP ».

Cela fait aujourd’hui plus de 20 ans que le célèbre numéro 9 de l’équipe de France (54 sélections en équipe nationale, Ballon d’Or 1991…) a fait le choix du coeur, en créant avec Florence Papin en décembre 1996, une association afin de venir en aide aux familles d’enfants atteints de lésions cérébrales.
En effet, le joueur qui, à cette époque régale les publics du monde entier de ses buts spectaculaires, est aussi un homme qui découvre que sa petite fille Emily, âgée seulement de quelques mois, souffre de graves lésions cérébrales.
Totalement désemparés face à cette situation dont ils ne savent encore rien, Florence et Jean-Pierre Papin tentent malgré tout de trouver des « solutions de guérison ». La priorité consiste alors à essayer de comprendre la situation en s’informant sur les lésions cérébrales.

 

NEUF DE COEUR, LE COMBAT D’UNE VIE

Lorsqu’ils prennent conscience de la gravité de la situation d’Emily, Florence et Jean-Pierre Papin s’informent abondamment et rencontrent d’autres parents, qui comme eux, sont démunis face à la maladie, parmi lesquels les parents de la petite Anne Le Déan.
Les deux couples découvrent ainsi une technique de rééducation utilisée aux Etats-Unis, appelée stimulation multi-sensorielle. Celle-ci va constituer la première pierre dans leur combat d’une vie, face aux lésions cérébrales.

Elle va en effet s’avérer spectaculaire et les convaincre de créer une association venant en aide aux familles dans le même cas, afin de les accompagner et les informer sur les différentes techniques de rééducation.
L’association est baptisée «Neuf de Coeur». Le neuf est en effet depuis toujours le numéro fétiche de Jean-Pierre Papin. Quant au coeur, il est le symbole même de la vie et de l’amour.

Neuf De Coeur : des missions … et des actions ! 

Quand ils créent leur association, Florence et Jean-Pierre Papin n’oublient pas à quel point ils étaient eux-mêmes demandeurs d’informations à l’origine.
C’est pourquoi Neuf de Coeur se fixe pour règle, dans un premier temps, d’informer les familles des différentes techniques et traitements disponibles.
Bien évidemment, l’association est également
présente dans un but d’écoute et de soutien vis à vis des familles qui ont grand besoin de se sentir accompagnées.

Les missions et actions de l’association sont les suivantes :
– écouter et soutenir les familles,
– les soutenir financièrement,
– informer les parents des techniques et traitements à leur disposition,
– favoriser les échanges entre parents,
– rechercher des partenaires financiers,
– rester en veille de nouvelles méthodes de rééducation.

Il existe en effet différentes techniques pour améliorer les capacités motrices et intellectuelles des enfants victimes de lésions cérébrales.
Elles ont pour noms : – Stimulation multisensorielle, – ABA (Analyse appliquée du comportement), – Biofeedback, – ou Rééducation des troubles de la perception sensorielle…
Mais si ces techniques s’avèrent incontestablement très efficaces, elles s’appuient selon les cas sur des programmes de travail personnalisés, des exercices quotidiens répétés sur le long terme ou nécessitent l’aide de machines de hautes technologies.
Tout ceci induit donc naturellement un investissement humain et matériel conséquent, générant des coûts qui ne le sont pas moins.
A titre d’exemple, 1/3 des familles adhérentes de l’association suivent des traitements ou des méthodes à l’étranger, sachant que par ses actions, celle-ci aide près de 400 familles.
On mesure donc bien l’importance pour Neuf de Coeur de pouvoir compter sur la générosité d’entreprises telles que Lorenove.

Article consulté 1590 fois.