Le groupement Spie batignolles génie civil, Bouygues TP et Spie batignolles fondations réalise du 27 octobre au 1er novembre inclus une opération de ripage en gare de Noisy-Champs sur le RER A en vue de l’interconnexion avec la future ligne 15 du Grand Paris Express. A cet effet, une interruption temporaire de circulation (ITC) sera mise en place, Réalisée sous maîtrise d’ouvrage RATP et financée par la Société du Grand Paris, cette opération spectaculaire a vu se déplacer un ouvrage préfabriqué de 7 000 tonnes.

19 mois de préparation

Depuis un an et demi, les équipes se préparent au ripage. Les travaux ont consisté en la réalisation d’un ouvrage cadre (tablier + dalle de couverture) permettant d’une part de ponter le futur croisement avec la ligne 15, qui sera située sous les voies du RER A, et de recevoir le bâtiment voyageur de la future gare du Grand Paris Express qui sera situé au-dessus des voies du RER A.

L’ouvrage comporte 6 appuis en partie basse sur lesquels a été monté tout un étaiement pour réaliser l’ouvrage. Le premier étaiement pour le tablier a été ferraillé et coulé en mars 2018. Le tablier de 900m² et 1m d’épaisseur a été réalisé en une nuit.
Les contraintes de dimensionnement et conception ont obligé les équipes travaux à réaliser la dalle de couverture sur étaiement sans avoir réalisé les élévations (poteaux). Celles-ci ont été réalisées en sous-oeuvre une fois la dalle bétonnée.

En amont, des travaux de fondations profondes ont été réalisées autour du RER. Ces infrastructures composées de pieux (ø1200mm, profondeur 40m) et de massifs permettront de recevoir et maintenir l’ouvrage une fois déplacé.

Les appuis centraux construits lors de cette phase de travaux resteront provisoires.

Le groupement procèdera ultérieurement au transfert de charges de ces appuis centraux vers des appuis définitifs créés dans le cadre des travaux de construction de la gare.

 

A propos de Spie batignolles

Spie batignolles est un acteur majeur dans les métiers du bâtiment des infrastructures et des services. Il opère sur 6 grands domaines d’expertise : l’immobilier ; la construction ; le génie civil et les fondations ; l’énergie ; les travaux publics ; les concessions.

Maîtrisant un large éventail d’expertises techniques, Spie batignolles a notamment comme références de grands projets de construction comme la rénovation de la Maison de la Radio, le centre de recherche EDF, ITER, le palais des congrès du Havre, les travaux sur les autoroutes A10, A9, A466, l’institut MGEN de La Verrière, des projets liés au Grand Paris ou à la liaison ferroviaire Lyon-Turin, le TGI de Strasbourg…

Le groupe réalise également des interventions de proximité, en entretien et en maintenance sur l’ensemble du territoire national via un réseau d’agences dédiées.

Spie batignolles se positionne sur ses marchés en leader de la « relation client » et développe une politique d’offres commerciales unique dans la construction.

Spie batignolles compte quelque 7000 collaborateurs. Le groupe se déploie sur 140 implantations en France et 9 à l’international, notamment au Moyen–Orient et en Afrique. Il a réalisé un chiffre d’affaires de 1,8 Milliards d’euros en 2017.

Spie batignolles s’est donné les moyens de conduire son développement en toute indépendance. Depuis septembre 2003, le groupe est contrôlé majoritairement par ses dirigeants et salariés.

Crédit Photo : Spie batignolles

Article consulté 1832 fois.