OLYMPUS DIGITAL CAMERALargement plébiscité par les architectes pour ses nombreuses qualités, et suite aux importants développements dont il fait l’objet, le verre est devenu le matériau de prédilection des constructeurs d’aujourd’hui.

Promat, leader français dans le domaine de la protection passive contre l’incendie et spécialiste dans l’isolation haute performance, présentera à l’occasion du salon Architect At Work à Paris, le nouveau bloc-porte vitré intérieur résistant au feu HOBA® 6.

Ce nouveau bloc-porte, spécialement conçu pour les architectes et autres prescripteurs du bâtiment, offre des solutions fonctionnelles, sécuritaires et esthétiques, et répond parfaitement aux exigences du marché de la sécurité incendie, un secteur particulièrement sensible dans le domaine de la construction.

Ce système, retenu par les organisateurs du salon pour son caractère novateur, et destiné à tous les établissements recevant du public, que ce soit dans le neuf ou la rénovation, est pour la première fois décliné sur le marché français avec un cadre métallique de l’ouvrant.

Ce bloc-porte, à ouverture vers l’intérieur ou l’extérieur en simple action, affiche des performances au feu de 30 minutes conformes à la norme européenne EN 1634-1.

Constitués d’un double vantail, les blocs-portes HOBA® 6,sans montant au niveau de l’imposte, sont dotés d’un dormant en bois de 63 mm et d’un cadre périphérique de l’ouvrant en acier inoxydable. Un capotage métallique peut être apposé sur le dormant et s’intègre harmonieusement dans un style moderne et raffiné. Le remplissage du vantail est assuré par la mise en place d’un vitrage (épaisseurs 17 ou 25 mm) feuilleté EI 30 résistant aux chocs.

Le système est compatible avec la gamme des cloisons vitrées Promat®-SYSTEMGLAS et PROMAGLAS® EI 30 et EI 60 de Promat.

La haute technicité des produits Promat n’est plus à démontrer. Avec leurs hautes performances, les blocs-portes HOBA® 6 sont parfaitement adaptés aux exigences de protection requises et à la réglementation dans la construction, ainsi qu’aux attentes architecturales de demain.

Article consulté 1520 fois.