PRYSMIAN GROUP, PARTENAIRE STRATEGIQUE D’ENEDIS, EST FIER D’ACCOMPAGNER LE DISTRIBUTEUR D’ENERGIE DANS LA TRANSITION DU PAYS

Face à l’augmentation de la demande d’électrification attendue au moins jusqu’en 2040, le marché des câbles et des accessoires représente un segment stratégique pour Enedis. « Les câbles, il y en a partout ! Ils sont le réseau sanguin d’Enedis ! » souligne Jérôme Bicail, Directeur de la filière industrielle d’Enedis.

Jérôme Bicail rappelle également le très haut niveau d’exigence qualité attendu des fournisseurs. Une demande en totale adéquation avec la politique qualité de Prysmian.
« Nous continuerons à garantir du matériel fiable dans la durée grâce à des process contrôlés et éprouvés » affirme Franck Baron, Directeur Général France Prysmian Group.

Pour aborder les enjeux à venir, Enedis pourra compter sur un partenaire doté d’une forte capacité d’investissement et d’un potentiel en matière d’innovation technologique important. La réactivité des équipes de Prysmian Group, la force de frappe industrielle et la capacité de résilience du groupe permettront de répondre aux attentes d’Enedis et de faire face à la croissance, tout en maintenant un niveau de qualité optimal.

Au cœur des préoccupations des 2 acteurs, la question de la transition écologique rassemble les priorités. Comme le rappelle Jérôme Bicail d’Enedis, le secteur des câbles est « LE secteur qui va porter la transition écologique pendant les 15 prochaines années. C’est impératif d’avoir des technologies respectueuses de l’environnement ».
Et même si, comme le souligne Franck Baron de Prysmian Group, « il s’agit d’un « véritable changement de paradigme industriel », Prysmian Group et Enedis travaillent ensemble sur ces enjeux primordiaux pour faire de cette question de société un véritable marché. Pour Jérôme Bicail, il n’y a pas de place pour le doute. « Nous voulons des achats responsables. C’est un changement de prisme important effectivement, mais nous allons y aller ensemble car il est primordial que nous soyons présents et que nous accompagnions la transition ». De la création de filières de retraitement des matières premières à la diminution de l’impact carbone, les chantiers sont nombreux.

Article consulté 73 fois