La responsabilité de l’homme face à de son environnement est un sujet qui préoccupe de plus en plus, aussi bien au niveau des gouvernements, des entreprises que des individus. En effet, l’impact hautement négatif des activités humaines sur la nature a atteint un niveau critique et le secteur de la construction est vivement concerné. C’est justement pour cette raison que la transition écologique et énergétique prône la construction des maisons écologiques, respectueuses de l’environnement tout en assurant le confort et le bien-être de ses habitants. Dans le présent article, découvrez 04 choses à mettre en œuvre pour bâtir une maison plus écologique !

L’utilisation des matériaux naturels, sains et durables

Une maison écologique est définie comme une maison qui respecte l’authenticité de son environnement immédiat, génère le moins de pollution possible et réduit à la baisse sa consommation d’énergie.
Ainsi, la première chose à faire lorsqu’on a en projet une écoconstruction est de privilégier les matériaux de construction naturels, que l’on peut obtenir localement, tels que le bois, la pierre, la paille et la brique en terre crue d’argile. Ces matériaux sont non seulement naturels, mais également résistants, durables, et n’intègrent rien de nuisible à l’environnement. Par ailleurs, sur le point de l’esthétique, ils n’ont rien à envier. En effet, vous connaissez très bien la valeur esthétique qu’offrent le bois, la paille et la pierre, ainsi que la diversité de conceptions et de styles !
Des constructeurs tels que Hexagone Architecture, sont des spécialistes des écoconstructions en matériaux bio. L’entreprise s’impose comme un acteur de l’habitation écologique et sait allier un coût raisonnable à la qualité du résultat final.

Les économies d’énergie pour une maison écologique

Une maison écologique doit avoir une très basse consommation en énergie, en réduisant les besoins et en éliminant les pertes ! Il s’agit entre autres de mettre à profit la maison et la nature pour la régulation de la température intérieure, en laissant pour compte l’utilisation des systèmes de chauffage et de climatisation conventionnels, lesquels sont énergétivores. Différents procédés sont utilisés par les constructeurs à cette fin.
Par exemple, comme il est connu qu’en hiver la façade sud de la maison est exposée au soleil, on recommande donc d’orienter sa résidence en plein sud afin de capter au maximum la chaleur du soleil, laquelle sera diffusée à l’intérieur et maintenue durablement grâce à une isolation thermique intérieure efficace (telles que les doubles et triples vitrages).
Vous pouvez également planter de façon stratégique des arbres de sorte à vous protéger du vent et à garantir de l’ombre dans les pièces en période d’été. Il est également important de savoir que certains matériaux de construction peuvent se montrer thermorégulateurs, c’est-à-dire qu’ils sont capables de retenir la chaleur en période hivernale et de délivrer une fraicheur en été. Nous pouvons penser à la terre crue et à la paille essentiellement !

Sources d’énergies renouvelables et équipements écologiques

L’une des caractéristiques d’une maison plus écologique est son autonomie énergétique en utilisant des sources d’énergie renouvelable. Ces sources utilisent les richesses de la nature et doivent être les moins polluantes possible. On peut citer essentiellement l’énergie solaire, l’énergie éolienne et l’énergie géothermique.
Il est également important d’utiliser des équipements écologiques optimisant leur consommation. Pour le chauffage, pourquoi ne pas utiliser par exemple, des chaudières et poêles à granulés ? Ils sont à haut rendement énergétique et écologique. Pour l’équipement électroménager, optez pour les appareils de classe énergétiques A+, moins énergétivores.

La qualité de l’air intérieur dans votre maison écologique

Une maison écologique doit par-dessus tout préserver la santé de ses habitants. L’un des pans sur lesquels il faut absolument veiller est la qualité de l’air d’intérieur. Il doit être dépourvu des composés organiques volatils (COVs), pollens, virus, bactéries et autres particules fines. L’air d’intérieur mérite ainsi d’être bien renouvelé et il suffit souvent d’installer un bon système de ventilation pour y arriver. Vous pouvez aussi vous procurer un purificateur d’air, connu pour être efficace dans la filtration de l’air.

Article consulté 100 fois