Il arrive de ces circonstances où vous recevez des factures d’eau exorbitantes en matière de coût, sans pour autant en connaître la véritable cause. Mais en réalité, si vous cherchez bien, vous remarquerez que cela s’explique beaucoup plus par les fuites d’eau.
Tout compte fait, que cela soit le cas ou pas, il serait simplement bien que vous preniez dès à présent vos dispositions pour trouver rapidement les prochaines fois les fuites d’eau. Et c’est justement pour vous y aider que cet article vous présente d’une part les endroits susceptibles de fuites d’eau et d’autre part, quelques techniques professionnelles.

Les 3 grands endroits les plus susceptibles de fuite d’eau

Dans toute habitation en général, il existe essentiellement 3 grands endroits qui sont susceptibles d’occasionner une fuite d’eau. Les voici !

La fuite située entre le compteur et la vanne

Le premier réflexe que vous devez avoir à ce niveau est de fermer d’abord la vanne d’arrivée d’eau, peu importe le bâtiment.
Après quoi, en dépit d’un éventuel débouchage Bravo à Bruxelles, inspectez minutieusement le tuyau de canalisation. À ce sujet, sachez que si vous êtes dans un immeuble, la vanne se trouvera fort probablement dans la gaine technique.
Ainsi, une fois l’avoir retrouvée, fermez-la et remontez jusqu’aux locaux en inspectant le sol. Si vous constatez des taches d’eau au sol, déduisez qu’il y a une fuite.
Après, si c’est dans une maison ou dans un bâtiment individuel que vous vous retrouvez, cela peut être un peu compliqué. Sinon, dans ce cas de figure particulièrement, la vanne se retrouve généralement dans une pièce d’eau ou dans le sol à l’entrée lorsque le compteur est à l’intérieur.
Tout compte fait, lorsque vous arrivez quand même à retrouver la vanne, fermez-la dans ce cas également et vérifiez si le compteur défile. Si oui, sachez tout de même qu’il y a fuite.

La fuite après le compteur dans les murs

La toute première démarche que vous devez mener dans ce cas de figure est de vérifier toutes vos sorties d’eaux. Des robinets aux embouts de machine à laver en passant par la douche, ne négligez aucune sortie d’eau.
De plus, dans votre démarche prenez le soin de fermer les robinets d’arrivée d’eau les uns après les autres. Ainsi, dès que le compteur arrête de tourner, vous auriez tenu la preuve que vous avez repéré le circuit à l’origine de la fuite.
En outre, il faut reconnaître que la démarche s’avère plus simple lorsque vous constatez une tache humide au mur. Dans ce contexte, vous pouvez facilement déduire que la fuite provient de la canalisation qui se trouve dans le mur.
Par ailleurs, gardez-vous de ne pas confondre fuite d’eau et tache d’humidité. Pour la simple raison, si une tache se trouve sur un mur qui tombe sur l’extérieur ou sous les fenêtres, il ne s’agit pas là d’une fuite. Plutôt, c’est un problème de condensation.

La fuite provenant du plafond

Deux situations sont possibles à ce niveau. Si vous avez un voisin au-dessus de vous, sachez que la fuite vient clairement de chez lui. Il faudra donc vous rapprocher de lui et l’inviter à détecter l’origine de sa fuite d’eau afin justement d’y remédier. D’un autre côté, si c’est tout le bâtiment que vous occupez, alors là la fuite vient du toit.

Quelques techniques professionnelles de détection de fuite d’eau

Au-delà des 3 endroits les plus susceptibles de fuite d’eau précédemment abordés, voici le moment de se pencher sur quelques techniques professionnelles pour mener la recherche. Celles-ci sont essentiellement au nombre de 2 et voici leur consistance.

L’électroacoustique

L’identification d’une fuite d’eau par électroacoustique permet de définir avec précision la zone à traiter. En ce sens, cette méthode permet de savoir de manière précise, y compris dans les conduites enterrées, les endroits où il faut intervenir.

Le gaz traceur

En injectant de l’hélium ou de l’hydrogène dans une canalisation préalablement purgée, le gaz s’échappe puis remonte à la surface du sol. Cela se constate surtout dans le cas où il y aurait une canalisation enterrée. Dès lors, à l’aide d’un « Reniflard », la portion de canalisation à réparer se dévoile.
Entre autres, il faut préciser que le Reniflard en question est un appareil qui a la possibilité de détecter les émissions de gaz. Surtout, ce sont généralement les professionnels qui en possèdent.

Article consulté 74 fois