Établi par le Ministère de la Transition Ecologique, l’arrêté du 10 décembre 2021, qui entre en application le 1er mai 2022, modifie les fiches d’opérations standardisées d’économies d’énergie. Il exige des fabricants d’isolants réflecteurs ne disposant pas d’une certification ACERMI ou QB23 que les valeurs de résistance thermique définies selon la norme NF EN 16012+A1 de leurs produits soient confirmées par des séries de minimum 4 tests réalisés sur des échantillons correspondant à des lots de production distincts.
Afin d’être en conformité avec ces nouvelles exigences réglementaires, la société ACTIS a d’ores et déjà fait tester l’ensemble de ses isolants réflecteurs selon les exigences de l’annexe 7 de l’arrêté du 10 décembre 2021.
Résultat : Tous ses isolants sont conformes et continuent d’être éligibles aux dispositifs des CEE et à MaPrimeRénov.

ACTIS a fait tester l’ensemble de ses isolants réflecteurs (Triso-Toiture, Triso Hybrid’ et Boost’R Hybrid’) selon la norme NF EN 16012+A1 par le laboratoire accrédité KTU. Ce dernier a effectué une série de 6 essais par produits réalisés sur 6 échantillons correspondant chacun à un lot de production distinct. Au terme de ceux-ci, le laboratoire KTU a procédé au mode de calcul figurant dans l’annexe 7 de l’arrêté pour définir la valeur de la résistance thermique des matériaux.
Pour chacun des isolants réflecteurs testés, les résultats des calculs figurant dans l’annexe 7 de l’arrêté sont supérieurs aux valeurs de résistance affichées dans les rapports d’essai et fiches techniques du fabricant attestant ainsi de leur éligibilité aux dispositifs des CEE et à MaPrimeRénov.
Le 1er mai 2022, les professionnels utilisant les produits ACTIS auront ainsi l’assurance d’utiliser des isolants réflecteurs conformes à cette nouvelle réglementation.
http://www.actis-isolation.com/

Article consulté 1 807 fois