Le béton est apprécié pour sa résistance et sa longévité. Vu sa texture et sa qualité, il requiert des techniques spécifiques aussi bien pour le travailler que pour l’entretenir. On peut notamment poncer du béton pour améliorer certaines de ses caractéristiques. Découvrez l’intérêt du ponçage de béton !

Augmenter l’adhérence du revêtement

L’adhérence fait référence à la capacité d’une surface à en accepter une autre. Avec les revêtements, cette propriété devient la capacité à solliciter des forces avec l’objet en contact. L’adhérence d’un revêtement dépend directement de la nature et de l’état de surface des matériaux en contact.
Les sols en béton récemment posés ont généralement des surfaces micro rugueuses. Poncer du béton permet ainsi de le rendre lisse et étanche. Ce traitement permet également de se passer d’une chape avant de poser un revêtement.
Par ailleurs, poncer du beton permet d’en augmenter l’adhérence. Les conditions pour le recouvrir d’un revêtement sont ainsi plus souples. Ces travaux sont généralement réalisés pour des chantiers de construction neuve ou de rénovation.

Les étapes à suivre pour réussir un ponçage de béton

Le ponçage de béton se réalise avec des équipements spécifiques. Le choix de l’outil de ponçage tient compte de critères tels que la surface à couvrir, le budget disponible, les compétences nécessaires pour les travaux et la main-d’œuvre disponible.
Une fois en possession des équipements, il est nécessaire de préparer l’endroit où l’on doit travailler. Poncer le béton engendre énormément de poussière. Il est donc conseillé de prendre certaines précautions comme :

  • Revêtir des équipements de sécurité : lunettes, gants, masques, etc. ;
  • Protéger les meubles et les autres pièces ;
  • Aérer la zone en ouvrant toutes les fenêtres et autres ouvertures.

Un spécialiste conduit au mieux de telles opérations. Lorsque toutes les mesures de sécurité sont prises, il est temps de commencer le ponçage du béton. Il est recommandé de débuter par le centre la pièce en effectuant des mouvements linéaires. Il faut passer de nombreuses fois au même endroit pour obtenir un résultat convenable.
Environ 10 cm d’espace doivent être laissés à partir des murs pour éviter de trop se rapprocher de ces derniers. Ce n’est qu’une fois le sol bien poncé que l’on s’occupe des bordures de la pièce avec une ponceuse de taille adaptée. Lorsque les travaux sont terminés, il est conseillé d’aspirer la poussière et de nettoyer toute la surface afin d’y poser le revêtement.

Bon à savoir

Deux méthodes de ponçage sont distinguées : sec et humide. La réalisation du ponçage humide requiert l’utilisation de l’eau tandis que celle à sec n’en a pas besoin. Ce processus humide est plus efficace puisqu’il permet de contenir la poussière au niveau du sol. Il suffit de nettoyer la boue d’eau et de poussière générée plus tard.
À grande échelle, le ponçage à sec n’est quant à lui pas du tout recommandé. Pour poncer du béton en toute sécurité, il est essentiel de respecter une réglementation. Une vérification du bon état du câble d’alimentation doit ainsi être faite avant de le brancher. Il est aussi primordial de protéger les voies respiratoires et d’utiliser un système d’aspiration.

Article consulté 51 fois