En effet, pour réussir à mener à bien vos travaux de maçonnerie, vous devez anticiper les étapes indispensables à suivre. Parallèlement, il est également impératif de prévoir le budget essentiel pour l’exécution de toutes ces interventions. Dans cette optique, faire appel à un maçon reste la meilleure alternative pour assurer la qualité de votre projet, principalement lorsqu’il s’agit de gros œuvre. Ce type d’opération revêt effectivement une grande importance dans la mesure où elle garantit la protection, la stabilité ainsi que la résistance de votre construction. Autrement dit, que ce soit dans le cadre d’une rénovation ou d’une nouvelle édification, vous ne devez en aucun cas négliger cet aspect.

Réalisation de gros œuvre

Dans la pratique, grâce au savoir-faire d’un professionnel, l’ensemble de ces tâches permet de :

  • Garantir la solidification des bases de votre future maison,
  • Améliorer la résistance des constructions existantes.

En effet, sans les compétences essentielles dans ce domaine, ces travaux sont susceptibles d’être mal exécutés, ce qui engendrera des risques de malfaçon. Or, cette défaillance fragilisera votre édifice en provoquant des soucis graves, à l’instar de :

  • Problème de fissurations,
  • Phénomène affaissement de terrain,
  • Effondrement…

Pour ce faire, le spécialiste réalisera des opérations spécifiques, telles que :

  • Le terrassement,
  • Le soubassement,
  • La fondation.

Concrètement, elles ont pour finalité d’édifier les structures fondamentales de votre habitation qui sont destinées à :

  • Soutenir son poids total,
  • Assurer sa protection contre les intempéries.

Dans cette optique, selon les circonstances, il peut prévoir de former l’ossature de votre construction ou bien d’en modifier la structure. Il est effectivement probable que soyez amené à planifier :

  • La création d’une extension ou une dépendance,
  • L’installation d’un portail,
  • la démolition da façon partielle de vos murs porteurs,
  • L’agrandissement de votre bâtiment,
  • La mise en place d’une fenêtre ou d’une porte…

Fourchette de prix sur le marché

Comme le coût d’un projet en maçonnerie peut varier selon l’envergure de vos travaux, il est effectivement plus que recommander de demander un devis au préalable. A titre indicatif, vous trouverez ci-après les prix moyens sur le marché.

Pour une installation d’un mur en brique, il faut prévoir 35 à 65 euros/m² ; s’il s’agir d’un monomur, comptez plutôt entre 50 à 80 euros/m². Si vous voulez des parois en béton cellulaire, tablez entre 30 à 90 euros/m², contre 40 à 100 euros/m² pour des revêtements en parpaing. Si vous souhaitez entreprendre le coulage d’une chape en béton, le prix sera de 35 à 45 euros/m² en intérieur et de 40 à 55 euros/m² en extérieur. Pour une dalle en béton, le tarif est estimé à 130 à 220 euros/m² en intérieur et de 100 à 200 euros/m² en extérieur.

Autrement, pour des interventions de création :

  • Une dépendance vous coûtera 400 à 600 euros/m²,
  • Une fondation vous reviendra entre 100 à 200 euros/m³.

En somme, le bon déroulement de vos travaux de maçonnerie dépendra de différents facteurs tels que l’ampleur de votre chantier et le budget y afférent. Afin d’avoir la sérénité de mener à bien votre projet, il est fortement recommandé de faire appel à un maçon expérimenté comme sur ce site : https://www.macon-varois.fr/ . Ainsi, vous serez à l’abri d’éventuels risques de malfaçon.

Article consulté 1668 fois.