Les chefs d’entreprises qui œuvrent dans le BTP ont intérêt à assurer la gestion des chantiers de construction qui leur sont confiés. C’est primordial pour garantir un résultat de qualité répondant aux attentes des clients et surtout pour maîtriser les coûts. De nombreux indicateurs doivent particulièrement attirer l’attention des entrepreneurs. De plus, il existe différents outils à leur disposition pour assurer un suivi rigoureux. Les solutions ne manquent alors pas.

Contrôler les ressources matérielles et humaines

Pour qu’une infrastructure soit viable, il est nécessaire d’avoir le matériel adéquat pour la construire. En plus des matériaux qui vont directement constituer le bâtiment, il y a aussi différents outils. Pour que les travaux puissent se dérouler correctement, tout doit être complet selon les plans et selon les tâches à réaliser. Il est donc important de gérer le matériel de manière rigoureuse, sous peine de prendre du retard ou de perdre de l’argent. Les entrepreneurs ont donc intérêt à effectuer des inventaires réguliers. Par ailleurs, pour se faciliter le travail, autant avoir un responsable du matériel attitré. Son assistance sera d’une grande aide lorsqu’il faudra savoir la localisation exacte de chaque outil.

Par ailleurs, aucun mur ne pourra se dresser non plus sans les efforts des équipes de travailleurs. Chaque corps de métier possède un rôle précis et une zone d’intervention claire. Le chef de chantier se doit de les mener à la baguette tel un orchestre. Il est conseillé de répartir les tâches à l’avance et de donner des instructions précises. Des réorganisations peuvent être faites en cours de route, en fonction des priorités. Cependant, l’anticipation est de mise pour éviter les ralentissements trop importants. Si ces deux types de ressources (matérielles et humaines) sont gérés en harmonie, l’entreprise de BTP devrait limiter ses pertes et optimiser ses profits.

Ne pas négliger le côté administratif

Il est vrai que le domaine de la construction et des travaux publics est un secteur assez technique. De nombreux entrepreneurs négligent alors certaines opérations administratives, pourtant essentielles au bon suivi des travaux. C’est en réalisant des contrôles comptables réguliers qu’il est possible de mieux gérer son budget. Il faudra aussi penser à l’état des stocks ou la réalisation des prévisions pour anticiper les commandes auprès des fournisseurs. Les chefs d’entreprises du BTP peuvent être débordés en voulant maîtriser tous ces éléments. C’est pour cette raison que recruter des employés supplémentaires, comme des comptables ou des logisticiens, peut être une solution.

Néanmoins, augmenter ses effectifs n’est pas toujours faisable par manque de trésorerie. L’utilisation des outils numériques spécialisés constitue une solution fiable et surtout moins coûteuse. Cependant, les concepteurs sont nombreux à se concurrencer de ce côté-là. Il sera nécessaire de prendre le temps de bien prospecter. Le meilleur logiciel suivi de chantier BTP doit être ergonomique et aussi polyvalent. Certains programmes permettent même la mise en place d’un ERP complet ou Enterprise Resource Planning. Attention à ne pas trop compter sur des produits low-cost. Effectivement, tout dépend également des besoins de chaque entrepreneur.

Article consulté 925 fois.