sondage ferroscan

Le diagnostic structurel permet de détecter la nature d’un problème dans le secteur de la construction pour effectuer une rénovation. Parmi les méthodes utilisées pour poser ce diagnostic, le Sondage Ferroscan est très plébiscité. De quoi s’agit-il ? Quels sont les points forts et les limites de cette méthode ?

Qu’est-ce que le Sondage Ferroscan ?

Le sondage Ferroscan est une méthode d’investigation ou d’inspection réalisée dans le cadre d’un diagnostic structurel. Il est effectué grâce à un équipement spécifique : le Ferroscan. Ce dernier permet de faire le diagnostic sans prélever le béton ni ses armatures. C’est justement pour cette raison que le sondage Ferroscan est non destructif.

En pratique, cet outil relève les courants électriques dans les armatures métalliques. Ce courant, encore appelé courant de Foucault, est le résultat du déplacement des bobines électromagnétiques à la surface du béton. Le sondage Ferroscan relève des signaux dont la force est fonction du diamètre des armatures, mais aussi de l’épaisseur du béton. C’est ainsi que sont donc relevées les informations sur les armatures et sur le béton par les spécialistes comme bet structure paris.

Cette méthode de diagnostic structurel n’est utilisée que pour les ouvrages en béton comme les hôtels, les logements ou immeubles de particuliers. Elle est également utilisée pour les constructions en béton précontraint et celles qui sont faites avec de la maçonnerie armée.

Les limites et les avantages de ce sondage

Le sondage Ferroscan est très utilisé par les professionnels du diagnostic structurel en raison de ses nombreux avantages. Son principal point fort, c’est qu’il n’entraîne aucun dégât sur la structure en béton. Ce qui n’est pas le cas avec les autres méthodes de sondage utilisées.

En outre, le sondage Ferroscan donne des résultats immédiats qui permettent de vite réaliser les travaux de rénovation nécessaires. Non seulement ces résultats s’obtiennent rapidement, mais ils sont également plus fiables que ceux de la majorité des techniques d’investigation utilisées.

En dépit de ces avantages, cette méthode présente quelques faiblesses. En effet, face aux surfaces qui ont un relief important, le Ferroscan peut avoir du mal à réaliser un diagnostic efficace. De même, lorsque les armatures sont très profondes, il est difficile de fournir des données fiables. En effet, ce sont des équipements qui ont une profondeur limite de détection. Toutefois, le sondage Ferroscan reste une méthode de diagnostic fort recommandable. Pour pallier ses insuffisances, il est utilisé avec d’autres moyens d’investigation.

Article consulté 1235 fois.