Depuis quelques années, de plus en plus de gens se lance dans l’autoconstruction. En effet, Construire soi-même sa propre maison est une opération gagnante car elle propose de nombreux avantages au propriétaire et maître d’ouvrage. Cependant, entreprendre les travaux d’autoconstruction pour sa maison n’est pas une mince affaire. Aussi, il convient de procéder étape par étape. Dans cet article, nous allons vous donner quelques conseils préalables à la mise en place d’un tel projet ainsi que les principaux avantages de l’autoconstruction.

Construire sa maison soi-même étape par étape

La première étape à un projet d’autoconstruction se rapporte à la budgétisation. Elle consiste à définir un budget précis pour l’opération de construction. Il devra inclure le coût des travaux à proprement parler, mais également les coûts divers qui se rapportent à l’acquisition d’un terrain constructible, aux taxes, à l’achat des matériaux, au raccordement aux réseaux divers (eau, électricité…). La seconde étape revient au choix du terrain. Une fois que vous aurez défini le budget que vous comptez allouer à votre projet, vous devez procéder à l’acquisition d’un terrain à bâtir. Vous devez faire le choix de ce dernier avec beaucoup d’attention. Ainsi, vous pouvez être certain d’obtenir un terrain à la fois viabilisé et déjà raccordé, et surtout qui convient aux attentes particulières du maître d’ouvrage. Avant de vous lancer dans la conception technique du projet d’autoconstruction, vous devez prendre connaissance de la réglementation. Pour en apprendre davantage rendez-vous sur https://www.kontio.com/fr-FR/construire-en-bois/auto-construction/. Vous devez vous informer avec précision sur la réglementation juridique et technique applicable à la construction projetée. Vous devez notamment consulter le Plan Local d’Urbanisme (PLU) ainsi que la réglementation thermique 2012 (RT 2012). La dernière étape consiste à faire les choix techniques. Vous allez devoir notamment choisir les matériaux de construction compte tenu des paramètres techniques mais également selon l’ « orientation » de la maison : votre choix peut par exemple porter sur la construction d’une maison « écologique » comme la maison bioclimatique, la maison solaire etc. Vous devrez par conséquent choisir le label ou certification « éco » correspondant(e) : HPE 2005, THPE 2005, BBC 2005…

Gros plan sur les principaux avantages de l’autoconstruction

L’autoconstruction est une opération qui vous permet de réaliser des économies financières importantes. En effet, construire sa maison soi-même revient généralement moins cher que de faire appel aux services d’un ou de plusieurs professionnels de l’immobilier. Ces derniers impliqueront des coûts qui se rapportent à leur rétribution, à leur main-d’œuvre… Un tel projet permet aussi d’avoir une maison unique et personnalisée. Vous aurez donc la garantie d’avoir un « chez-soi » à la mesure de vos attentes. Votre maison sera unique et personnalité, mais vous pourrez aussi contrôler rigoureusement la qualité du produit fini en tant que maître d’ouvrage et maître d’œuvre. De cette façon, vous aurez la possibilité de personnaliser les performances énergétiques de votre maison en optant pour tel ou tel type de matériaux (par exemple en matière d’isolation phonique et d’isolation thermique). Enfin, l’un des principaux avantages de l’autoconstruction réside dans le fait que vous profiterez d’un accomplissement personnel. Ce sentiment est d’autant plus valorisant et gratifiant quand des membres de la famille auront été engagés de près ou de loin dans le processus de construction.

Article consulté 744 fois.