Peindre un salon peut s’avérer être un vrai casse-tête. Étant le centre de l’habitat, embellir cette pièce de maison exige un travail colossal et une dose importante de méticulosité.

Le moindre faux-pas peut donc être catastrophique. D’où les conseils suivants pour une décoration réussie et afin d’éviter les erreurs.

Bien préparer la surface d’opération

  • Re-combler les trous et les fissures

Avant d’appliquer une quelconque peinture sur les murs de vos salons, songez à reboucher les crevasses présentes. Pour ce faire, n’hésitez pas  à  un appliquer de l’enduit de rebouchage sur les entailles et ensuite de le laisser se reposer pendant quelques heures.

Si votre mur comporte quelques traces d’un ancien revêtement ou enduit, tenez-vous de bien gratter le mur avec un outil décapant afin d’ôter tout ce qui s’écaille.

  • Nettoyer la surface de travail

Une fois avoir comblé les trous et entailles sur les murs, vous devez dépoussiérer la surface le maximum possible. De cette manière, les grumeaux et autres parties granulées ne sauteront pas aux yeux lorsque le mur sera recouvert de revêtement.

Pour ce faire, vous pouvez y passer l’aspirateur ou bien une éponge humide. Dans certains cas, on utilise de la lessive de soude diluée à l’eau pour faire partir les couches de graisse ou autres impuretés.

  • Lisser le mur

Pour des résultats optimaux, il convient d’appliquer un enduit de lissage d’une fine épaisseur de 1 mm sur le mur. Ce processus a pour but de désintégrer les bribes de particules granuleuses présentes dans le mur et de la rendre par conséquent polie.

Vous devez ensuite le laisser sécher pendant 24 h le temps pour le mur de bien absorber le solvant. Puis, poncez la surface et époussetez-là à nouveau.

  • Appliquer une sous-couche

La sous-couche est une solution permettant au mur d’être davantage réceptif à des solvants plus ou moins agressifs comme la peinture. Par la même occasion, ce liquide aide à bien étaler et fixer la peinture appliquée.

Choisir la peinture convenable

  • Miser sur le solvant adéquat

Lors de l’application de la peinture, vous avez le choix entre les deux solvants de base qui sont le glycéro et l’acrylique. Si vous optez pour la solution à base de glycéro, vous bénéficiez d’une peinture durable et très résistante.

De par ses caractéristiques, ce solvant risque de froisser le mur et de le rendre peu lisse. Pour ce qui est de l’acrylique, il se nettoie facilement à l’eau et au savon.

  • Trouver la bonne teinture

La coloration doit dépendre du style du salon ainsi que de votre goût. Toutefois, nous vous recommandons le blanc étant donné que c’est une couleur standard et s’adapte de ce fait à toutes sortes de surface.

Or, si vous souhaitez personnaliser davantage, nous vous conseillons de choisir la peinture selon votre personnalité. Si vous êtes d’une nature calme, simple ou discrète, nous vous recommandons les couleurs sobres comme les pastels.

En revanche, si vous êtes une personne dynamique et agité, pourquoi ne pas opter pour des couleurs flashy ou vivaces ? Au cas où vous êtes un mélange de ces deux profils énoncés, choisissez les couleurs comme le vert, l’acajou, le marron et même le beige.

  • Opter pour le style idéal

La peinture et la décoration vont toujours de pair. Dans ce cas, nous vous conseillons de ne pas négliger les autres éléments d’embellissement comme les meubles. Si vous avez opté pour une peinture pastel, vous pouvez installer deux ou trois meubles de style shabby chic.

Ceux-là donneront un aspect romantique à votre salon. Or, si vous avez choisi une peinture de couleur vivace, veuillez opter pour des meubles ou des objets ultra-modernes.

Appliquer petit à petit la peinture

Après avoir réuni le matériel nécessaire à savoir le rouleau, le pinceau  la  brosse à rechampir pour les angles, les pots de peinture, le bac à peinture, une grille d’essorage, le mélangeur, une éponge, la bâche de protection, le ruban adhésif de masquage, le papier à poncer et l’escabeau, vous devez peu à peu commencer à peindre.

Avant tout, vous devez bien mélangez la peinture et la versez dans le bac. Ensuite, utilisez le pinceau pour peindre les angles entre le mur et le plafond. Trempez le tiers des poils dans la peinture pour éviter les éclaboussures.

Puis, enduisez votre rouleau avec suffisamment de peinture et étalez la peinture à la verticale sur les murs puis à l’horizontale. Entre temps, travaillez par zone d’un mètre carré en commençant par le haut du mur.

En outre, peignez l’intégralité du mur en une seule fois pour un résultat uniforme. Enfin, laissez-la peinture se sécher pendant quelques heures avant d’entamer la deuxième couche. Pour permettre à la peinture de bien sécher, vous pouvez y ajouter un ruban de masquage.

Vous devez ensuite retirer ce ruban avant que la peinture ne sèche complètement. Si ce procédé vous semble trop compliqué, n’hésitez pas à contacter un professionnel comme un artisan peintre pour un résultat parfait. Il est le mieux qualifié pour peindre le mur à votre place.

Article consulté 1098 fois.