La rénovation des parties communes de votre immeuble peut s’avérer nécessaire pour entretenir l’état du logement, mais aussi pour améliorer le confort de vie des résidents. Tous les copropriétaires seront tenus de participer aux frais. Découvrez l’essentiel à savoir sur le déroulement de ce processus.

Rénovation de parties communes d’un immeuble : les travaux et les professionnels

Les résidents d’un immeuble vivent en copropriété dans un logement qui comprend des parties communes et privatives. Ces dernières sont à la charge de chacun des copropriétaires, tandis que les premières constituent une charge commune.

La rénovation des parties communes d’un immeuble

Plusieurs zones peuvent être identifiées dans les parties communes d’un immeuble. Il s’agit des zones de passage à l’instar des couloirs, des escaliers ou du hall d’entrée. Le gros œuvre des bâtiments comme les fondations, les murs porteurs, les terrasses ou la toiture sont également compris. Dans les zones extérieures communes, on compte également les voies d’accès, les cours, les jardins ainsi que les parcs. En matière d’équipements, il s’agit des canalisations, des pompes de relevage et des portes automatiques. Les ascenseurs, l’antenne collective, les locaux des services communs, les coffres, têtes et gaines de cheminées font également partie de la liste.

Sur qui compter pour la rénovation des parties communes d’un immeuble ?

Nous recommandons le recours à une entreprise de ravalement certifiée Qualibat et Qualibat RGE pour la réalisation des travaux de rénovation que vous prévoyez de réaliser dans les parties communes de votre immeuble. Les professionnels œuvrant dans ce domaine seront en mesure d’effectuer les travaux de peinture des cages d’escaliers, d’ITE, de ravalement de façade (pierre, brique, béton, plâtre), de maçonnerie, de couverture, d’étanchéité, et autres travaux tous corps d’état. Vous vous assurez ainsi qu’ils seront faits en bonne et due forme. En général, les travaux de rénovation devant le plus couramment être réalisés touchent l’isolation et la façade extérieure.

Les travaux envisageables et les décisionnaires

Plusieurs travaux peuvent être réalisés pour améliorer l’état d’un immeuble. Ces opérations de rénovation des parties communes sont possibles après l’accord des copropriétaires suite à une Assemblée Générale.

Les travaux envisageables dans les parties communes d’un immeuble

Les travaux qui peuvent être réalisés dans le cadre de la rénovation des parties communes d’un immeuble concernent les couloirs (repeinte des murs et des plafonds) et les escaliers (amélioration de l’esthétisme). Vous pouvez également faire réaliser les travaux de gros œuvres qui comprennent la toiture, les fondations, les façades

Il est également possible de revoir les jardins, de remplacer les canalisations, de changer les ascenseurs ou la chaudière collective, de faire des travaux de rénovation thermique ou d’accessibilité pour les PMR.

Comment se décide la réalisation des travaux de rénovation ?

Afin de rénover les parties communes de votre immeuble, le syndic est tenu de convoquer les copropriétaires à une Assemblée Générale. Le programme des travaux, le budget et le choix des prestataires y seront débattus. Les copropriétaires ainsi que le conseil syndical mandatent en effet le syndic de copropriété pour la réalisation des décisions préalablement prises durant les réunions. Il est très rare qu’il puisse prendre une décision avant une Assemblée Générale, d’autant plus si la stabilité de la construction est mise en jeu.

Article consulté 1413 fois.