Pour encourager les travaux entrant dans le cadre des économies d’énergies, les autorités gouvernementales ont instauré depuis 2013 une certification dénommée label RGE : « Reconnu garant de l’environnement ». Cette qualification est délivrée aux artisans comme gage de reconnaissance et de qualité par rapport au sérieux et à la rigueur qu’ils mettent dans l’exercice de leur fonction. Découvrez comment cette mention peut vous tailler une bonne réputation, élargir votre panel de clientèle et faire prospérer vos activités.

Qu’est-ce qu’un artisan certifié RGE ?

Le sigle RGE se définit par « Reconnu garant de l’environnement ». Il s’agit d’un label créé par les pouvoirs publics de l’ADEME pour distinguer les artisans intervenant dans le domaine de l’énergie renouvelable et du bâtiment. Il est généralement attribué aux professionnels reconnus pour la qualité, l’expertise et la rigueur qui font l’objet de leurs prestations. Mise en application à partir de l’année 2013, cette certification est un véritable gage de qualité pour le client qui sollicite l’intervention d’un artisan pour réaliser des travaux d’économie d’énergie sur Auchan. D’un autre côté, elle permet ainsi aux professionnels d’être reconnus comme artisan compétent et de bénéficier de nombreux avantages pour ses activités.

Améliorer vos activités grâce à la certification RGE

La certification RGE a indéniablement un impact positif sur les activités de l’artisan qui en bénéficie. Le particulier qui désire rénover son logement sait éventuellement que la qualité des travaux à effectuer dépend en grande partie des compétences de l’artisan qui s’en occupera. Il est évident qu’il n’hésitera pas à faire appel à un professionnel certifié RGE, ce label étant un indicateur d’expertise qui revient essentiellement au professionnel qualifié. En bref, si vous êtes un travailleur intervenant dans le bâtiment et dans l’installation des équipements faisant référence aux énergies renouvelables, vous avez tout intérêt à exercer votre fonction à titre d’artisan RGE. C’est un élément fondamental qui vous distingue parmi la masse de professionnels intervenant dans votre secteur et atteste de la bonne qualité de votre prestation. Ce qui aura l’avantage de soigner votre image et d’inciter les clients à faire appel à vos services ou prestations sans crainte. Vous élargirez votre clientèle et gagnerez plus de chantiers chaque jour, gage de l’amélioration de votre chiffre d’affaires.

Des éco-primes très intéressantes

Dans le souci permanent de réaliser des économies d’énergie afin de remédier à la précarité énergétique, l’État français a instauré des réformes qui encouragent tous travaux entrant dans le cadre de l’efficacité énergétique. Pour cela, plusieurs subventions financières ont été établies, notamment des éco-primes très intéressantes. Ainsi, lorsque vous décidez de renforcer l’isolation de votre habitation, vous pouvez solliciter l’apport d’un professionnel pour vous installer des chaudières bois, des chauffe-eau solaires, des chaudières à condensation ou à micro-cogénération gaz, des pompes à chaleur, des échangeurs de chaleur géothermiques… Mais cette prime ne vous sera accordée que si l’artisan ayant effectué les travaux jouit d’une certification RGE, lequel permet à l’état de s’assurer qu’il délivre un travail respectant les normes environnementales et les critères de performances énergétiques.

Cette aide peut faire bénéficier plusieurs centaines d’euros au client. Il pourra s’en servir pour financer une bonne partie des travaux. Cela représente indiscutablement un élément important dans le développement de vos activités en tant qu’artisan RGE, d’autant plus que le client sait qu’il a tant de choses à gagner en vous sollicitant en lieu et place d’un professionnel ordinaire. En gros, la mention RGE est non seulement une garantie de sérieux pour le particulier qui désire réaliser des travaux, mais aussi une manière de profiter des avantages économiques.

Les démarches à suivre pour devenir artisan RGE

Plusieurs démarches sont à mener pour devenir un artisan Reconnu garant de l’environnement. En prime, vous devez choisir la certification qui correspond à votre domaine de prédilection parmi la qualification QualiBat (spécialiste du bâtiment), la qualification Qualifelec (expert en électricité), la qualification Qualisol (spécialiste en installations des solaires thermiques), QualiPV (expert en installation des systèmes solaires photovoltaïques), et la certification QualiPAC (installateur de pompes à chaleur). L’étape suivante consiste à établir un dossier pertinent pour accéder à la formation donnant droit à la qualification RGE. Cette formation vous permettra de vous perfectionner dans la réalisation des travaux de rénovation et d’amélioration énergétique. Cependant, elle doit être administrée par un organisme compétent, et surtout agréé par l’État.

Article consulté 2176 fois.