Venue des temps anciens et enrichie grâce au savoir-faire et à la technologie actuelle, la cuve béton en forme d’œuf permet d’obtenir un vin harmonieux, avec une belle concentration aromatique et une délicieuse complexité.

Inspirée des romains

Cette cuve est la descendante des dolias, ces grosses jarres que les romains utilisaient pour stocker des liquides. Œuf à la forme parfaite et sans aspérité, il est constitué de béton à base de ciment naturel (calcaire et argile) mouillé à l’eau de source. Cette conception sans aucun liant ou adjuvant de synthèse lui confère une paroi poreuse qui permet la micro-oxygénation. Positionnée verticalement, cette forme spéciale permet de minimiser l’intervention de l’homme dans le processus en créant un courant interne en forme de vortex qui soulève les lies en permanence.

Une technologie au service du goût

La cuve en béton séduira les vignerons et les consommateurs qui souhaitent retrouver les arômes du cépage, un vin fruité qui ne serait pas influencé par les arômes caractéristiques du bois. La suspension continue des matières organiques par le vortex lui confère aussi plus d’assise, de suavité et de gras. Enfin, la forme de la cuve sert la stabilisation protéique et tartrique afin d’écarter tout effet préjudiciable à la commercialisation du vin.
Rendez-vous sur le site internet de Nomblot si vous souhaitez en savoir plus.

Article consulté 2 446 fois