Pour la 9 ème année consécutive, Entreprises pour l’Environnement (EpE) a organisé, en partenariat avec le média d’information metronews, le Prix EpE – metronews. Ce prix interroge chaque année les jeunes de moins de 30 ans sur des questions d’environnement. Cette année le thème retenu était la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans les collectivités :

Le Prix EpE – metronews a été soutenu cette année par EDF, le Groupe Caisse des Dépôts et Primagaz.Le jury, présidé par Guy Geoffroy, Président de l’association Les Eco Maires et Député-maire de Combs-la-Ville (77), était composé de 24 membres issus des collectivités et organismes publics (ADEME, IAU), du milieu universitaire, associatif et de la recherche, des entreprises (les trois sponsors et EpE), de metronews et Actu Environnement. Le jury a sélectionné parmi les dossiers reçus trois finalistes. Leurs projets, ainsi que l’ensemble des dossiers candidats, sont consultables et téléchargeables sur prix.epe-metronews.over-blog.com.
Monsieur Pierre-André de Chalendar, Président-Directeur Général de Saint-Gobain et Président d’EpE, et Monsieur Christophe Joly, Rédacteur en chef de metronews France, ont présidé la cérémonie de remise des prix le 19 juin à l’Hôtel des Arts et Métiers à Paris.
Les sponsors et parrains des trois lauréats sont :
• pour le 1 er prix : EDF
• pour le 2 ème prix : Caisse des Dépôts
• pour le 3 ème prix: Primagaz
 
1er lauréat du prix EpE – metronews 2014 :
“Réduction des gaz à effet de serre : le bricolage citoyen”, par Camille Poman de Changy
Les consommations énergétiques des logements représentent 15 % des émissions de gaz à effet de serre. Pour diminuer cet impact, il existe deux solutions  : la réhabilitation thermique et la modération énergétique. Ce projet propose à la ville d’Aubervilliers de créer une équipe nomade d’ouvriers qualifiés, pour apprendre aux habitants le petit bricolage, et ainsi leur permettre d’améliorer les performances énergétiques de leur logement. Cette structure sera accessible à tous et à moindre coût pour la collectivité.
 
2ème lauréat du prix EpE – metronews 2014 :
“Ecol’énergies”,par Maylis Mercat et Lucia Palenzuela
Ecol’energies est un projet de concours entre les établissements scolaires de Villeurbanne, dont le but est de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre.  Au sein des écoles, élèves, enseignants, et employés contribuent ensemble à la diminution de l’empreinte carbone en appliquant au quotidien des gestes simples pour économiser l’énergie. L’objectif est de réduire de 8 à 15 % la facture énergétique des établissements. Au
suivi de la consommation s’ajouteront entre autres des heures de travaux pratiques en lien avec le concours.
Les économies réalisées seront réinvesties pour poursuivre les actions de réduction des émissions de  gaz à effet de serre.
3ème lauréat du prix EpE – metronews 2014 :
“La chaleur collaborative au service de la réduction des émissions de gaz à effet de serre”, par Priscilla Kayem et Nicolas Toulzac
Ce projet vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre du réseau de chaleur de la ville de Vitry-sur-Seine. Pour cela, deux modalités d’action sont envisagées : la première en hiver pour augmenter la puissance du réseau de chaleur, et la seconde en été, pour améliorer la performance énergétique des systèmes de refroidissement. Le raccordement au réseau de chaleur de Choisy-Vitry d’un entrepôt
frigorifique et de deux datacenters permettrait à la fois d’augmenter la puissance du réseau de chaleur de 22,5 MW, et de dépasser le seuil réglementaire des 50% d’énergies renouvelables et de récupération.

Bilan de l’édition 2014
Une trentaine de dossiers ont été reçus cette année, et mis en ligne sur le blog du prix. La plupart d’entre eux a proposé un plan d’actions de type agenda 21, et traitant de thèmes variés comme les transports, le traitement des déchets, ou encore l’énergie. Devant le nombre de candidats ayant choisi cette approche, le jury a valorisé les démarches localisées et
concentrées sur un type d’action. Réduire l’empreinte carbone communale en adoptant une mobilité urbaine plus durable a aussi été un angle privilégié par plusieurs candidats, à travers des programmes de covoiturage ou de mise à
disposition de vélos. D’autres se sont intéressés au rôle que pouvait jouer la végétation urbaine comme
puits de carbone. Tous ces projets sont consultables sur le blog du prix, où figure également le nombre de votes que chacun
a recueillis : prix.epe-metronews.over-blog.com

 

Du nouveau pour cette neuvième édition !

Plusieurs nouveautés ont marqué cette 9 ème édition. Anciennement réservé aux étudiants, le Prix EpE – metronews s’est ouvert aux jeunes de moins de 30 ans. Les candidats avaient aussi la possibilité de présenter une vidéo pour illustrer leur projet.À l’heure du numérique, le comité d’organisation du prix a souhaité rendre possible le vote des internautes.
La création du Prix du Public a permis à plus de 6 000 visiteurs uniques de prendre connaissance des dossiers, et à près de 2 000 d’entre eux de voter pour leur projet préféré.
Ainsi, c’est le projet “Trois piliers pour demain à Valenciennes” qui a obtenu près de 700 votes, et a donc été élu “Prix du Public” 2014.
Ce dossier propose pour Valenciennes un plan d’actions construit autour des trois piliers du développement durable (économique, social, environnemental), constitué de plusieurs solutions concrètes en matière d’énergies renouvelables, d’éclairage public, de mobilité urbaine, d’aménagement de l’espace public et des espaces verts. Le diplôme du Prix du Public a été remis par Pierre-André de Chalendar, Président d’EpE et Président-Directeur Général de Saint-Gobain.

Article consulté 1 873 fois