Le Groupe inaugure une nouvelle usine au Vietnam et annonce l’acquisition du deuxième acteur du marché sud-africain de l’eau chaude sanitaire

Résultats 2013 : le chiffre d’affaires, le résultat net et les investissements continuent de croître

• Le site vietnamien dipose d’une capacité de production pouvant atteindre 1 million de chauffe-eau électriques par an.
• Le nouveau site emploiera plus de 300 personnes sur une surface de 50.000 m².
• L’usine approvisionnera le marché local et les pays d’Asie du Sud-Est.
• Ariston Thermo a fait l’acquisition de Heat Tech Geysers, le deuxième acteur du marché sud africain de l’eau chaude sanitaire.

Hanoï, 11 avril 2014 – Ariston Thermo, l’une des sociétés internationales leader dans le domaine du chauffage et de l’eau chaude sanitaire, a inauguré une nouvelle usine de fabrication près de Hanoï, au Vietnam, qui approvisionnera le marché local et les pays d’Asie du Sud-Est, et a annoncé l’acquisition de Heat Tech Geysers, le deuxième acteur du marché sud-africain de l’eau chaude sanitaire, tout en dévoilant ses résultats 2013.

La nouvelle usine emploiera environ 300 personnes, sur une surface de plus de 50.000 m2, et produira jusqu’à 1 million de chauffe-eau par an. Avec cette nouvelle usine, Ariston Thermo améliore sa capacité à répondre aux besoins des marchés d’Asie du Sud-Est.

« Cette nouvelle usine de fabrication est le reflet de notre stratégie de croissance mondiale, qui se traduit par une forte présence à l’international associée à un enracinement local, afin d’être le plus proche possible de nos clients », a commenté Paolo Merloni, Président d’Ariston Thermo. « Avec cette inauguration, nous renforçons notre capacité de production dans les pays d’Asie du Sud-Est, une région qui connaît une forte croissance et dans laquelle le Vietnam est au coeur de notre stratégie de développement ».

Cette inauguration est également l’aboutissement d’une longue réussite pour Ariston Thermo au Vietnam, un marché dans lequel le Groupe est présent depuis 1988 et leader avec Ariston, l’une des marques italiennes les plus reconnues du pays.

Au cours des premiers mois de l’année 2014, le Groupe a poursuivi son développement international en pénétrant le marché sud-africain dans lequel Ariston Thermo ne disposait pas d’une présence locale, grâce à l’acquisition d’une entreprise dynamique et en plein essor.

Ariston Thermo a fait l’acquisition de 100 % de Heat Tech Geysers, le deuxième acteur du marché sud africain de l’eau chaude sanitaire, qui emploie plus de 150 personnes et qui a généré un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros en 2013, en augmentation par rapport à 2012. Translink Corporate Finance a agi comme conseiller financier.

Outre l’inauguration de la nouvelle usine et l’acquisition de Heat Tech Geysers, Ariston Thermo a annoncé ses résultats 2013.
• Un chiffre d’affaires de 1,335 milliard d’euros, soit + 0,8 % par rapport à 2012 (en hausse de 2,4 % à périmètre et taux de change constants).
• Un EBITDA ajusté (Bénéfice Avant Intérêts, Impôts, Dépréciation et Amortissement) de 141 millions d’euros, en hausse de 7,6 %.
• Un EBIT (Bénéfice Avant Intérêts et Impôts) de 99 millions d’euros, en hausse de 16,5 %.
• Un résultat net de 62 millions d’euros, en hausse de 24 %.
• Une augmentation des investissements et de la R&D à hauteur de 61 millions d’euros, contre 58 millions en 2012.

Le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 1,335 milliard d’euros, soit une hausse de 0,8 % par rapport à 2012 (hausse de 2,4 % à périmètre et taux de change constants), accompagné d’une croissance de 7,6 % de son EBITDA ajusté (141 millions d’euros) et de 16,5 % de son EBIT (99 millions d’euros). Le résultat net a enregistré une hausse de 24 %, s’élevant à 62 millions d’euros, avec une trésorerie nette positive de 47 millions d’euros.

L’entreprise a de nouveau augmenté ses investissements et sa R&D qui totalisaient en 2013, 61 millions d’euros, contre 58 millions l’année précédente.

En 2013, Ariston Thermo a pris d’importantes mesures, conformément à l’objectif du Groupe de continuer à se développer dans les marchés matures et dans les marchés émergents, en investissant dans le développement constant de ses produits et en augmentant sa présence sur la scène internationale.

Durant les premiers mois de l’année, Ariston Thermo a choisi de racheter ses propres titres détenus par Intesa Sanpaolo, BNL et IMI Investimenti SpA, pour un total de 104,8 millions d’euros. Après cette opération, le Groupe a encore augmenté son autonomie financière en utilisant ses propres liquidités.

En vue de continuer à développer des produits à haute performance énergétique et recourant aux énergies renouvelables, Ariston Thermo a obtenu un prêt auprès de la Banque Européenne d’Investissement (BEI) pour un montant de 40 millions d’euros. Le financement (sur une période de 10 ans) sera alloué aux activités de R&D.

Mi-2013, Ariston Thermo a annoncé deux opérations commerciales importantes, l’une sur le marché italien et l’autre à l’étranger. La première est l’acquisition d’une entreprise de composants électriques, DhE, alors que la deuxième concerne une joint venture en Ouzbékistan avec Uztransgaz, filiale de la société nationale de service public Uzbekneftegaz, spécialisée dans la production et la distribution de produits à haute performance pour le marché local.

Début 2014, le Groupe a nommé M. Leonardo Senni au poste de Directeur Général.

Afin de diversifier ses sources de financement et d’accroître encore davantage son autonomie financière, Ariston Thermo a émis et placé des obligations d’une valeur de 50 millions de dollars (env. 37 millions d’euros) dans le groupe Pricoa Capital (l’un des principaux acteurs du marché du placement privé aux États-Unis et en Europe), dans le cadre d’un accord qui lui offre la possibilité d’émettre des titres pouvant atteindre, au total, 150 millions de dollars. Ces obligations à 7 ans ont été émises en une tranche, avec un taux fixe Euro coupon de 3,68 %. Grâce à ce placement, Ariston Thermo entre sur le marché financier des États-Unis.

Pour 2014, l’entreprise cherche à croître davantage en améliorant les produits, les systèmes et les solutions pour ses clients. Le Groupe continuera à développer ses marques en investissant davantage dans le marketing et la communication afin de gagner des parts de marché là où il opère. Le Groupe réalisera également de nouveaux investissements afin de renforcer son empreinte industrielle ainsi que sa recherche et développement.

« En 2013, nous avons accru notre présence à l’international grâce à des opérations de développement majeures, renforçant au passage notre présence en Europe et en Italie grâce à l’augmentation des investissements en recherche et développement », a ainsi commenté Paolo Merloni, Président d’Ariston Thermo. « Dans un contexte concurrentiel, notre groupe occupe désormais une excellente position, avec un bon équilibre géographique dans ses différents secteurs d’activité et, en 2014, il prévoit de continuer à se développer grâce à sa présence sur la scène internationale, à la force de ses marques et à l’amélioration de ses solutions ».

Contact presse :
Catherine Sudrie
André Sudrie Relations Presse
Tél : 01 42 78 22 22
catherine.sudrie@andresudrie.com
www.andresudrie.com

Article consulté 5 943 fois