LEC_MUCEM_Nuit

L’adaptabilité du fabricant au service de la vision artistique du plasticien
En magnifiant la résille en BFUP, si emblématique du MuCEM, inventée par l’architecte Rudy Ricciotti, la mise en lumière du plasticien Yann Kersalé a donné une identité nocturne propre au bâtiment en l’inscrivant tel un phare surréaliste sur le front de mer phocéen. Pour donner vie à cette oeuvre lauréate du concours « 1% artistique », LEC, le fabricant de balises et de projecteurs à LEDs lyonnais, a été au côté de l’Atelier AIK depuis la genèse du projet. Le plasticien a voulu un éclairage sur-mesure, que LEC a fourni en adaptant les produits nécessaires à cette mise en lumière dans les délais impartis.
Une intégration remarquable de plus de 200 projecteurs bicolores réalisés sur-mesure
Compacts et discrets, les projecteurs LEC 4240-Havre installés sur la structure du MuCEM ne dénaturent pas l’oeuvre en journée, une condition posée par l’architecte. Totalement intégrés dans l’espace situé entre les parois vitrées de l’espace muséographique et la fameuse résille de béton, ils savent se rendre invisibles pour offrir dès la nuit tombée des projections de bleu et de turquoise qui magnifient la matière et donnent une seconde vie au bâtiment.
Le 4240-Havre dispose d’une grande optique qui permet de « mapper » très large avec un seul projecteur, offrant ainsi un fondu harmonieux lors de l’installation de plusieurs projecteurs. Pour obtenir les teintes souhaitées par le plasticien, LEC a, là-aussi, adapté sur-mesure les diodes de ses luminaires.
Le placement judicieux des appareils a permis de valoriser la résille avec un mélange de teintes, véritable signature du plasticien et marqueur nocturne du bâtiment. Des teintes qui se fondent en projections de dentelles sur les parois, le pourtour du bâtiment et enfin à la surface de l’eau qui baigne le musée.
Intervenants du projet
Maîtrise d’ouvrage : OPPIC (sous le contrôle de la DRAC)
Architecte : Rudy Ricciotti
Mise en Lumière : Atelier AIK
Installation : SPIE Aix-en-Provence
Éclairage fonctionnel : Agence 8’18’’ – Concepteurs & Plasticiens Lumière

Article consulté 2 861 fois