G to G
Life
 
 
 
 
Le projet GtoG, Gypsum to Gypsum, créé à l’initiative d’Eurogypsum* et co-financé par Life+, a démarré le 1er janvier 2013 se terminera le 1er janvier 2016.

* Association Européenne des producteurs de produits plâtre

Ce programme a pour ambition de favoriser la construction d’une économie circulaire de produits à base de gypse, en augmentant le recyclage des déchets de démolition sélective, pour atteindre jusqu’à 30% de réintroduction dans la production de nouvelles plaques.
Conformément à ses engagements, SINIAT France s’est investi dans ce projet, avec d’autres partenaires industriels de la plaque de plâtre, des recycleurs, des entreprises de démolition, un laboratoire ; les Universités de Madrid et Athènes interviendront également pour l’état des lieux et les études de marchés.
 
Pourquoi une telle démarche ?
La réglementation impose un taux de recyclage de 70% des déchets du BTP d’ici 2020. Le plâtre est un déchet non dangereux mais non inerte, et donc doit, à ce titre, être stocké dans des alvéoles mono-produit. D’une part ce stockage est coûteux et peu d’installations en proposent. D’autre part, le plâtre est indéfiniment recyclable. Recycler protège les ressources naturelles de gypse.
La démolition, si elle est sélective, peut générer des volumes importants de déchets à base de gypse qui, recyclés, deviendront à leur tour de futures plaques de plâtre.
Pour bien fonctionner, cette boucle nécessite certaines conditions :
– La démolition doit obligatoirement être sélective pour tous les travaux, y compris en rénovation
– Le tri doit être fait à la source, évitant ainsi les bennes en mélange et donc les surcoûts dus au tri
– Le traitement doit être fait à l’aide de règles bien définies
– La réintroduction dans la production doit être menée à l’aide de processus innovants
Le budget total est de plus de 3.57 millions d’euros.
Les prochaines étapes
2013 sera l’année de l’état des lieux, et de l’étude des pratiques actuelles.
Viendront ensuite les phases de quantification des volumes et de faisabilité technique des outils industriels.
Une évaluation économique des gains réalisés en matière d’énergie et matière première suivra, pour aboutir à une définition des indicateurs de bonnes pratiques.
Une première : des producteurs européens de plaques de plâtre, leurs partenaires, réunis pour faire aboutir en 3 ans un projet ambitieux et responsable.

SINIAT_LOGO_AW_DC

 
 
 

Article consulté 1 902 fois