Le béton cellulaire est fréquemment utilisé dans la construction de bâtiments résidentiels et commerciaux pour ses bonnes propriétés d’isolation thermique. Toutefois, en raison de la faible densité de ce matériau, les systèmes de fixation « classiques » ne résistent pas. Pour résoudre ce problème, fischer lance la FPX-I, la première cheville en métal pour béton cellulaire avec Agrément Technique Européen (ATE) et classe de résistance au feu R120. Grâce à une quadruple expansion, unique sur le marché, elle assure un ancrage solide, sûr et parfaitement fiable de charges lourdes dans le béton cellulaire. D’un grand confort d’utilisation, elle se fixe facilement et sans effort. Son expansion s’effectue simplement à l’aide d’un embout 6 pans, ce qui facilite le travail des artisans et garantit une grande sécurité des installations. Cette nouvelle cheville fischer est idéale pour de nombreuses applications en intérieur comme en extérieur.
Une quadruple expansion unique qui garantit un ancrage solide dans le béton cellulaire
La nouvelle cheville métallique FPX-I fischer répond aux exigences les plus élevées en termes d’accroche dans le béton cellulaire ce qui est confirmé par l’obtention du premier ATE pour ancrage métallique dans le béton cellulaire ainsi que par sa classe de résistance au feu R120.
Unique et innovante, elle se compose :
– d’une tête conique avec taraudage métrique permettant l’utilisation de tous types de vis et de tiges filetées. Elle est ainsi idéale pour tous types de fixations.
– d’un cône d’expansion “carré” à 4 segments qui empêche la rotation de la cheville dans le trou de forage et assure ainsi un excellent maintien. Elle garantit également des charges en traction et cisaillement élevées, d’où un nombre réduit de points de fixation.
Une pose intelligente, simple et rapide
Le pré-perçage facilite la mise en place au marteau, même dans le béton cellulaire de résistance élevée, et il n’est même pas nécessaire de nettoyer le trou de forage.
Lors de la pose, réalisée facilement à l’aide d’un outil de pose fourni dans chaque boîte, l’axe de la cheville tourne entrainant le déploiement des 4 ailettes. Cette forme spécifique, crée un véritable verrouillage de forme lors de la pose dans le support. Lorsque l’expansion optimale est atteinte, l’outil est automatiquement éjecté de la cheville.
La cheville FPX-I est idéale pour de multiples applications comme la fixation de chemins de câbles, de systèmes de ventilation, de canalisations et tuyauteries, de barre d’appuis de fenêtres / mains courantes, de meubles de cuisine, de plafonds suspendus…
Elle est agréée pour les bétons cellulaires avec des densités allant de 250kg/m3 à 650kg/m3 et pour les dalles en béton cellulaire (murs et plafonds) avec des densités allant de 500kg/m3 à 550kg/m3. Enfin, elle est agréée pour les maçonneries en béton cellulaire revêtues par exemple d’un enduit.
La cheville fischer FPX-I est disponible en 4 versions: M6, M8, M10 et M12.
http://www.primavera.fr/fischer/agence-de-relations-batiment-cheville-fpx-i-beton-cellulaire.htm

Article consulté 2 258 fois