Le Mas du Grand Jonquier, des chambres d’hôtes dont les propriétaires sont résolument engagés dans une démarche écologique.

avril2013 022

Le Mas du grand Jonquier a ouvert ses portes en 2001 et accueille depuis des voyageurs venus de toute l’Europe. Ses propriétaires, originaires de Suisse, sont très sensibles aux problèmes environnementaux.

Dans cet esprit, ils se sont équipés d’un chauffe-eau solaire, d’une pompe à chaleur et trient scrupuleusement leurs déchets (ils font même du compost en hiver). Les peintures des chambres sont sans solvant et les clients sont encouragés – par l’intermédiaire de petits fascicules déposés dans les chambres – à faire attention à leur consommation de climatisation et d’eau.
C’est dans cette optique de préservation de l’environnement qu’ils ont été séduits par le système d’adoucissement de l’eau d’ÉCOBULLES®.

Le Mas du Grand Jonquier en chiffres :

– 5 chambres d’hôtes

– 700 à 750 clients/an

– 2060 nuitées vendues/an

– 550 m2 d’habitation

Initialement équipés d’un adoucisseur d’eau au sel, les propriétaires du Mas du grand Jonquier font face à de nombreux problèmes. 

Équipés, dans un premier temps, d’un adoucisseur d’eau classique au sel, pour traiter l’eau de leurs 5 chambres d’hôtes, de leur habitation, de la roulotte et de la piscine, les propriétaires ont rapidement recherché une solution plus adaptée et plus écologique. En effet, ils déploraient l’aspect négatif du rejet de chlorure de sodium sur l’environnement, le besoin d’utiliser davantage d’eau au moment de la douche (pour être totalement rincé), l’eau impropre à la consommation (présence du sodium).

Depuis environ 1 an, le système ÉCOBULLES® habitat répond parfaitement à leurs problématiques :

– Avant l’installation du système ÉCOBULLES® habitat, la consommation d’eau du Mas du Grand Jonquier variait entre 480 et 500 m3/an. Sur cette dernière année, la consommation d’eau est tombée à 315 m3. Cela représente une économie d’eau d’environ 36%, soit environ 430 € chaque année.

– En équipant leur mas du système ÉCOBULLES® habitat, M. et Mme Fichtel, propriétaires des chambres d’hôtes, contribuent à l’amélioration et à la protection de l’environnement en neutralisant 50 kg de CO2 par an.

– Le système permet d’éviter tous les inconvénients liés au tartre : incrustation de calcaire dans les canalisations et l’électroménager, dépôts de tartre sur les robinetteries, surconsommation d’eau…

– L’eau du robinet est dorénavant propre à la consommation.

Témoignage de Mme Fichtel, propriétaire du Mas du grand Jonquier :
« L’adoucisseur d’eau Écobulles est un système que je plébiscite fortement. Son côté
écologique et son efficacité nous ont rapidement conquis. L’installation n’a pris que
quelques heures. De plus, l’eau a désormais un très bon goût !

Le système ÉCOBULLES® habitat a trouvé sa place dans le local technique du Mas du grand Jonquier, au niveau de l’arrivée générale de l’eau. La bouteille de CO2 est changée environ deux fois par an, par un plombier agréé. La maintenance ne prend que quelques minutes sans nécessité de couper l’eau. Bien plus écologique qu’un adoucisseur au sel (qui rejette des chlorures, surconsomme et déminéralise l’eau) son fonctionnement est extrêmement simple : installé après le compteur général d’eau, le système injecte une dose de CO2 de qualité alimentaire à chaque litre d’eau utilisé. Au contact de l’eau, le CO2 se transforme en acide carbonique. Cet acide doux naturel fait baisser le pH de l’eau, et solubilise ainsi le calcaire. Ce procédé s’apparente, de manière beaucoup moins violente, aux effets du vinaigre blanc sur le calcaire.

ÉCOBULLES®habitat, un procédé novateur, écologique et sain pour une clientèle exigeante.

Société champenoise, ÉCOBULLES® a été créée en 1991 par Monsieur Gallois. Pour rendre service à une Maison de champagne voisine et répondre à ses problématiques de calcaire, il crée un système d’injection de CO2 qui évite l’incrustation du calcaire. Ce modèle « prototype » fera l’unanimité et se professionnalisera pour équiper progressivement les plus grandes maisons de champagne et de nombreuses industries agroalimentaires où il fait ses preuves depuis 20 ans. ÉCOBULLES® met aujourd’hui « l’hyper exigence » acquise dans l’agro-alimentaire au service de solutions d’adoucissement de l’eau pour les collectivités et les particuliers.

La consommation électrique est très faible : à peine quelques centimes d’euros par an

Le système ÉCOBULLES®habitat comprend :

– un module hydraulique avec un compteur à impulsions et manomètre. Il n’y pas besoin d’un     raccordement au tout-à-l’égout,
– un module « gaz » pour maîtriser la pression d’injection du CO2 et quantifier la dose de CO2 à injecter,
– un module électronique pour gérer le temps d’ouverture de l’électrovanne gaz, comptabiliser la consommation d’eau traitée et assurer la sécurité du procédé,
– une bouteille de gaz (25kg de CO2).

D’où provient le CO2alimentaire ?

Certaines entreprises sont fortement émettrices de CO2. Afin d’éviter que ce gaz soit rejeté dans l’atmosphère (réchauffement planétaire), des entreprises spécialisées comme Air Liquide ou Messer captent ce CO2. Il est ensuite filtré pour être de qualité alimentaire.
L’industrie agroalimentaire est la principale utilisatrice de CO2 (eaux gazeuses, sodas, viandes sous barquettes, etc.).
Pour ÉCOBULLES® habitat, ce sont principalement des bouteilles de 10 kg qui sont utilisées. Ce CO2 est non inflammable, bactériostatique c’est-à-dire qu’il stoppe le développement des bactéries. Il n’est pas corrosif, et ne laisse ni trace, ni odeur, ni résidu.

Article consulté 1770 fois.