Le Centre d’Ingénierie Hydraulique (CIH) d’EDF et l’Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics  (OPPBTP) s’associent et s’engagent pour renforcer la sécurité sur les grands chantiers hydroélectriques d’EDF. Ils signeront jeudi 30 mai 2013 à la centrale hydroélectrique de Malgovert la convention de lancement du « Passe Hydro » : ce dispositif d’accueil innovant doit permettre à chaque intervenant d’entreprises extérieures d’intégrer les spécificités du chantier sur lequel il intervient, pour la sécurité maximale de tous.

 

EDF mène actuellement un important programme de rénovation et de maintenance de son patrimoine hydroélectrique, ce qui nécessite l’intervention d’entreprises prestataires, notamment dans le BTP. La gestion des risques, sur ce type de chantiers très techniques, dans des conditions parfois extrêmes (travaux en altitude, en forte pente) est une préoccupation permanente. La mobilisation et la sensibilisation de l’ensemble du personnel en privilégiant la prévention est un axe de travail majeur pour éviter tout accident et incidence sur la santé des travailleurs. Le CIH, qui pilote ces projets, s’est donc tout naturellement rapproché de l’OPPBTP, dont la mission est de sensibiliser les professionnels du bâtiment et des travaux publics à la prévention des risques et à l’amélioration des conditions de travail.  L’OPPBTP a apporté à EDF toute son expertise, acquise sur l’accompagnement de chantiers de taille importante. Un nouveau type d’accueil pour les personnes des entreprises extérieures amenées à travailler sur ces chantiers a ainsi pu voir le jour.

 

Partie intégrante de la démarche d’EDF d’amélioration de la maîtrise des risques Sécurité Sûreté Environnement d’EDF, ce dispositif est baptisé PASSE Hydro (Passeport Accueil Sécurité Sûreté Environnement sur les aménagements Hydroélectriques). Il se présente sous la forme interactive d’un quizz sur les situations concrètes qu’un intervenant est susceptible de rencontrer, de façon à pouvoir échanger ensuite sur les bons comportements à adopter. Il permet à chaque intervenant de prendre conscience des risques spécifiques auxquels il sera exposé dans son activité sur le chantier. Il intègre également les différentes dimensions et enjeux des aménagements hydroélectriques. Le caractère innovant de ce PASSE Hydro réside également dans l’implication à jeu égal des différents acteurs des chantiers : maîtrise d’ouvrage, entreprises titulaires du marché et chargé de maîtrise des risques (ou coordonateur SPS).

 

Lancé actuellement sur le chantier de remplacement de conduites forcées de la centrale hydroélectrique de Malgovert (Séez, Savoie), le PASSE Hydro a pour objectif d’être adapté selon le type d’aménagement hydroélectrique, la nature des travaux, etc. Après une période test sur plusieurs chantiers en 2013, sa mise en place sera généralisée à partir de 2014 pour tous les chantiers d’envergure d’EDF.

 

 

A propos d’EDF-CIH : Présent depuis près de 25 ans sur Savoie Technolac au Bourget du Lac (73), le Centre d’Ingénierie Hydraulique (CIH) conçoit et réalise des aménagements hydrauliques en France et à l’international, réhabilite et modernise les ouvrages existants et contribue à assurer la maintenance du parc hydraulique en exploitation.

 

A propos de l’OPPBTP : Organisme unique et référent de la branche BTP depuis 1947, l’OPPBTP a pour mission de sensibiliser les professionnels du bâtiment et des travaux publics à la prévention des risques et à l’amélioration des conditions de travail.

L’Organisme propose aux entreprises une gamme étendue d’outils pratiques pour évaluer et gérer les risques professionnels : le site www.preventionbtp.fr proposant, en plus d’informations pratiques et de témoignages, un service personnalisé et sécurisé de gestion de prévention en ligne – des formations – des sessions d’information – des guides thématiques – une publication mensuelle, Prévention BTP – ,

Ces outils lui permettent de mener à bien ses missions de conseil (6500 actions par an), de formateur (15 000 stagiaires en formation professionnelle par an) et d’informateur en privilégiant la proximité aux entreprises grâce à 18 implantations régionales et 335 collaborateurs. L’OPPBTP a reçu la certification ISO 9001 pour l’ensemble de ses sites.

 

Retrouvez toute l’information de la prévention sur

www.preventionbtp.fr

Article consulté 1929 fois.