Isonat Fiberwood,un véritable vêtement technique pour le bâtiment
Lancement : Mars 2013

Dans un marché de l’ITE en pleine croissance, Isonat, l’un des seuls fabricants d’isolants bois français, a choisi d’optimiser sa gamme d’isolants rigides en fibres de bois pour encore
améliorer ses aspects pratiques et techniques.
Les produits de la gamme Isonat Fiberwood ont désormais de nouvelles dimensions disponibles, idéalement adaptées à chaque type de pose, des bords droits ou des champs
à rainures et languettes en fonction de leurs applications et présentent bien-sûr les qualités de déphasage et d’hygro-régulation spécifiques au matériau bois. Pouvant se passer de
l’adjonction d’un pare-pluie ou d’un écran de sous-toiture pour une partie de la gamme, les produits Fiberwood se comportent comme de véritables vêtements techniques aux multiples
applications pouvant être posés sur-toiture, sous plancher, sous bardage et également sous enduit.
Disponibles en plusieurs épaisseurs (de 20 à 240 mm), éligibles au crédit d’impôt, les isolants bio-sourcés Fiberwood sont produits en France en filière sèche, moins énergivore, à
partir de déchets de l’industrie bois, collectés à moins de 100 km du site industriel. Seule ou en complément d’isolants flexibles, la gamme Fiberwood permet de répondre aux critères de
la RT 2012.
Fiberwood, un vêtement technique en fibres de bois
Le bois est un matériau naturellement performant, il possède des qualités intrinsèques qui le font réagir comme un textile
à la fois isolant et respirant, tout en proposant des qualités thermiques et acoustiques hautement performantes.
Le process de fabrication des panneaux en fibres de bois, développé en France par Buitex, permet de renforcer les performances isolantes du bois tant côté déphasage (restitution calorifique) que côté conductivité thermique (lambda), tout en proposant des qualités hygro-régulatrices permettant à la paroi de respirer, évitant ainsi la condensation et donc l’altération du support. De plus, sur le plan acoustique, le bois absorbe les ondes sonores et réduit ainsi leur propagation dans la structure même des parois.

Article consulté 1 515 fois