Dans 95% des cas, les cambrioleurs prennent la fuite dès qu’ils sont surpris par le déclenchement d’une alarme : d’où l’intérêt d’équiper son habitation ou son entreprise de détecteurs de mouvement extérieurs qui empêchent l’intrus d’aller plus loin et d’entrer dans le site.
Afin de se prémunir contre les menaces extérieures, Daitem, spécialiste reconnu de la sécurité et de la protection des biens et des personnes, propose deux détecteurs infrarouges de mouvement à placer en extérieur qui viennent enrichir la gamme existante. Ils sont spécifiquement dédiés à la surveillance du périmètre rapproché d’une façade d’un site résidentiel ou industriel afin d’en protéger les accès : portes, baies, fenêtres, terrasses, allées…
 
Le détecteur de mouvement extérieur Daitem 145-21X
Il assure une surveillance latérale et périmétrique des façades.
Ce détecteur émet, de part et d’autre, deux séries de faisceaux infrarouges horizontaux dont la portée, la sensibilité et l’orientation de chacun sont réglables de 2 à 12 mètres. Ces réglages, couplés à l’obligation de franchissement simultané de deux faisceaux pour déclencher une alerte, permettent de s’adapter à tout type de configuration et de s’affranchir du risque de fausse alarme provoquée par la coupure d’un seul faisceau.
Daitem 145-21X ne nécessite aucun câblage car il communique par radio avec une centrale d’alarme Daitem située à l’intérieur des locaux qui, selon sa programmation, déclenchera une pré-alarme (déclenchement atténué des moyens d’alerte) ou une alarme d’intrusion.
 
Le détecteur de mouvement extérieur Daitem 144-21X
Daitem 144-21X opère une surveillance à caractère volumétrique, c’est-à-dire que deux capteurs indépendants émettent chacun deux faisceaux infrarouges qui balayent un angle horizontal de 90° sur des distances variables de 2 à 12 mètres de portée.
Un réglage des capteurs sur 7 angles différents, espacés chacun de 15°, permet de définir avec précision le champ de détection stratégique à mettre sous contrôle et les zones à éventuellement soustraire de toute surveillance.
Les deux faisceaux (l’un supérieur et l’autre inférieur) du détecteur 144-21X doivent être coupés simultanément pour déclencher une alarme, ce qui autorise le passage d’un chien ou d’un chat.
De même, le principe d’une liaison radio sécurisée entre détecteur et centrale d’alarme Daitem permet de moduler le type de déclenchement : pré-alarme (déclenchement atténué des moyens d’alerte) ou alarme d’intrusion.
 
Les conseils d’expert de Daitem
Quelques consignes d’installation afin que le système de détection fonctionne correctement et éviter ainsi des déclenchements intempestifs :
–          Fixer le dispositif de préférence dans des zones cachées ou à demi-cachées.
–          Mettre en place le détecteur dans une zone où il peut couvrir le plus d’espace possible : un coin de mur ou sur un poteau par exemple.
–          Disposer le détecteur en hauteur afin que la zone de détection soit plus grande : hauteur d’installation conseillée par Daitem : 0,8 à 1,2 m.
–          Tenir compte également des objets qui bougent sous l’influence du vent, comme les branches des arbres.
–          etc…

Pour en savoir plus :

www.daitem.fr et www.agencedma.fr

Dans 95% des cas, les cambrioleurs prennent la fuite dès qu’ils sont surpris par le déclenchement d’une alarme : d’où l’intérêt d’équiper son habitation ou son entreprise de détecteurs de mouvement extérieurs qui empêchent l’intrus d’aller plus loin et d’entrer dans le site.
 
Afin de se prémunir contre les menaces extérieures, Daitem, spécialiste reconnu de la sécurité et de la protection des biens et des personnes, propose deux détecteurs infrarouges de mouvement à placer en extérieur qui viennent enrichir la gamme existante. Ils sont spécifiquement dédiés à la surveillance du périmètre rapproché d’une façade d’un site résidentiel ou industriel afin d’en protéger les accès : portes, baies, fenêtres, terrasses, allées…
 
Le détecteur de mouvement extérieur Daitem 145-21X
 
Il assure une surveillance latérale et périmétrique des façades.
 
Ce détecteur émet, de part et d’autre, deux séries de faisceaux infrarouges horizontaux dont la portée, la sensibilité et l’orientation de chacun sont réglables de 2 à 12 mètres. Ces réglages, couplés à l’obligation de franchissement simultané de deux faisceaux pour déclencher une alerte, permettent de s’adapter à tout type de configuration et de s’affranchir du risque de fausse alarme provoquée par la coupure d’un seul faisceau.
Daitem 145-21X ne nécessite aucun câblage car il communique par radio avec une centrale d’alarme Daitem située à l’intérieur des locaux qui, selon sa programmation, déclenchera une pré-alarme (déclenchement atténué des moyens d’alerte) ou une alarme d’intrusion.
 
Le détecteur de mouvement extérieur Daitem 144-21X
 
Daitem 144-21X opère une surveillance à caractère volumétrique, c’est-à-dire que deux capteurs indépendants émettent chacun deux faisceaux infrarouges qui balayent un angle horizontal de 90° sur des distances variables de 2 à 12 mètres de portée.
Un réglage des capteurs sur 7 angles différents, espacés chacun de 15°, permet de définir avec précision le champ de détection stratégique à mettre sous contrôle et les zones à éventuellement soustraire de toute surveillance.
Les deux faisceaux (l’un supérieur et l’autre inférieur) du détecteur 144-21X doivent être coupés simultanément pour déclencher une alarme, ce qui autorise le passage d’un chien ou d’un chat.
De même, le principe d’une liaison radio sécurisée entre détecteur et centrale d’alarme Daitem permet de moduler le type de déclenchement : pré-alarme (déclenchement atténué des moyens d’alerte) ou alarme d’intrusion.
 
Les conseils d’expert de Daitem
 
Quelques consignes d’installation afin que le système de détection fonctionne correctement et éviter ainsi des déclenchements intempestifs :
–          Fixer le dispositif de préférence dans des zones cachées ou à demi-cachées.
–          Mettre en place le détecteur dans une zone où il peut couvrir le plus d’espace possible : un coin de mur ou sur un poteau par exemple.
–          Disposer le détecteur en hauteur afin que la zone de détection soit plus grande : hauteur d’installation conseillée par Daitem : 0,8 à 1,2 m.
–          Tenir compte également des objets qui bougent sous l’influence du vent, comme les branches des arbres.
–          etc…

Pour en savoir plus :

www.daitem.fr et www.agencedma.fr

Article consulté 1 448 fois