La Fédération professionnelle DLR (Distributeurs, Loueurs et Réparateurs de Matériels de BTP et de Manutention) publie le bilan 2009 du secteur de la location de matériels de BTP. Frappée par un environnement économique mondial défavorable qui a affecté le secteur de la construction, l’activité location dresse un constat pessimiste pour 2009 : un CA qui a reculé de 13%, une baisse drastique de 70% des investissements et une diminution des effectifs de la profession…

Dans ce contexte, le secteur ne s’attend pas à une véritable reprise avant la fin de l’année 2010, qui s’annonce difficile dans un contexte de ralentissement de l’activité.

è Le chiffre d’affaires des loueurs s’est rétracté de 13% en 2009.

Cette rétraction, qui a eu des effets particulièrement forts sur les loueurs, s’explique par :

  • l’éclatement de la bulle immobilière et de la construction
  • la diminution des volumes (-6%)
  • la baisse des prix

Le premier semestre 2009 aura été marqué par un décrochage net de l’activité en volume et par la baisse des prix. Au second semestre, l’activité a commencé à se redresser en volume mais les tensions sur les prix se sont encore plus accentuées. Le chiffre d’affaires s’est donc redressé beaucoup moins vite qu’il n’avait chuté au début 2009.

Le nombre d’entreprises n’ayant pas diminué, le chiffre d’affaires moyen a nettement baissé, passant de près de 4 millions d’euros à 3,4 millions.

Le chiffre d’affaires est réalisé pour près des deux tiers (64%) par les entreprises de plus de 50 salariés. Cette part est en progression, le secteur continuant à se concentrer, et stabilise le CA de la location dans un contexte conjoncturel difficile.

La part de la location pure dans le chiffre d’affaires total des loueurs s’élève à 76% en 2009. Elle est identique par rapport à 2008, ce qui souligne que les entreprises du secteur sont toujours centrées sur leur cœur de métier.

Les loueurs ont réduit leurs investissements de 70% en 2009 en chutant de 800 à seulement 250 millions d’euros, avec une dégradation sensible du retour sur investissement (de 47% en 2008 à 44% en 2009). Le recul des investissements a été encore plus marqué dans les sociétés de plus de 50 salariés puisqu’il est tombé à 4%. Le taux d’investissement des loueurs de matériels de BTP s’est établi à 8% soit son plus bas niveau depuis la création du bilan annuel de la location en 2003.

On constate un vieillissement du parc, l’âge moyen des matériels atteignant 54 mois (+ 5 mois par rapport à 2008).

Quand aux effectifs de la profession, ils ont reculé de 6% en 2009. C’est davantage que l’ensemble de l’économie française, et plus que le BTP. Pratiquement stable dans les entreprises de moins de 50 salariés, l’emploi a mieux résisté dans les petites structures que dans les grandes où il a baissé de 7%.

L’effectif moyen se situe à environ 20 salariés par entreprise.

Les chiffres clés de la location en 2009

· 945 entreprises en France, soit 5 de plus qu’en 2008

· 2 645 agences (+1,7% par rapport à 2008)

· 19500 collaborateurs : un recul de 6% des effectifs par rapport à 2008.

· 3,17 milliards d’euros de CA (-13% par rapport à 2008)

Article consulté 1587 fois.