Quand on parle de travaux de maçonnerie, nous pensons directement à la construction de bâtiment ou la création d’un mur en béton. Pourtant, il faut savoir que ces travaux peuvent présenter différentes natures. La maçonnerie paysagère fait partie des formes qu’ils peuvent revêtir. En l’espèce, les travaux sont exclusivement réalisés en extérieur. Mais que faut-il donc savoir sur ce sujet ? Les réponses à cette problématique feront l’objet du présent article.

Qu’entend-on par « maçonnerie paysagère » ?

La maçonnerie paysagère désigne les travaux destinés à aménager, à structurer et à embellir l’espace à l’extérieur d’une habitation. Dans le secteur public, elle peut par exemple se matérialiser par l’aménagement des parcs ou encore la construction d’un terrain de sport. Dans le secteur privé, elle implique l’aménagement de jardin.

Les travaux effectués dans le cadre de la maçonnerie paysagère se font en deux étapes. La première consiste à préparer le terrain. Concrètement, elle implique le terrassement et la transformation du terrain. Quant à la seconde étape, elle est relative à l’exécution des travaux de maçonnerie proprement dits (ex. : mise en place d’une terrasse, construction d’un muret ou d’un abri de jardin). Dans tous les cas, il est conseillé de faire appel à un maçon expérimenté comme sur ce site.

Quels sont les types de travaux réalisés dans le cadre de la maçonnerie paysagère ?

La réalisation des travaux nécessite l’intervention d’un expert du domaine. En l’occurrence, il s’agit du maçon paysagiste. Grâce à la formation qu’il a reçue, cet artisan est mesure de créer un espace extérieur harmonieux et esthétique pour votre logement. Dans la réalisation des différents travaux, il se fait d’ailleurs assister par une équipe de professionnels.

En outre, la maçonnerie paysagère implique la mise en œuvre d’opération de différente nature. Par conséquent, il peut s’agir de :

La création d’une allée pavée ou dallée

Pour pouvoir circuler dans l’espace vert et l’harmoniser, il est indispensable de mettre en place une allée. En fonction de vos besoins et de vos préférences, vous pouvez décider de créer une allée pavée ou dallée.

La construction d’un muret

Le muret peut être construit soit avec des pierres naturelles ou des pierres recomposées. Comme toutes autres clôtures, il permet de délimiter les espaces. Mais dans le cadre de la maçonnerie paysagère, cet élément a pour fonction de retenir la terre et de supporter un claustra.

La mise en place d’un abri de jardin

Les abris de jardin font en principe office de lieu de stockage des matériels de jardinage. Toutefois, on peut les aménager en espace habitable (ex. : dépendance, bureau, etc.).

La construction d’une terrasse

Ici, les travaux de maçonnerie paysagère permettent d’optimiser l’espace de vie. Comme cela implique des opérations complexes, le recours aux services d’un maçon professionnel est incontournable. En effet, plusieurs facteurs devront être pris en compte dans le cadre de l’aménagement d’une terrasse. Entre autres, il s’agit de la nature du sol, du type de matériaux à utiliser, du climat de votre région, de votre budget et de l’usage que vous désirez faire de la terrasse.

La conception et l’installation d’un point d’eau

Pour donner du cachet à votre jardin, vous pouvez installer un bassin d’eau ou une fontaine. Cependant, il faut impérativement étudier la faisabilité d’un tel projet. C’est pourquoi l’intervention d’un maçon est indispensable.

Article consulté 1139 fois.