Il arrive que la peinture des murs de notre maison s’écaille déjà alors qu’on les peint il y a peu de temps. De nombreuses raisons expliquent ce phénomène. Néanmoins, il est principalement dû à la mauvaise adhérence de la peinture au support. Comment l’éviter ? Retrouvez dans cet article nos conseils pratiques pour garantir une meilleure adhérence de la peinture de maison.

Utilisez la bonne peinture

Pour que la peinture puisse adhérer au mur, il faut qu’elle soit adaptée aux caractéristiques de celui-ci. En effet, les fabricants proposent actuellement une large gamme de peintures de maisons. Toutefois, il ne suffit pas d’utiliser n’importe laquelle. Il faut en effet tenir compte du type de matériau dans lequel est construit le support. Une mauvaise peinture ne pourra pas faire corps avec ce dernier. Il faudra également considérer les facteurs climatiques de la région où le logement se trouve. Pour garantir un accrochage optimal de la peinture au mur, on ne peut faire abstraction de ces deux paramètres. Par conséquent, il est essentiel de connaitre les spécificités du produit avant de l’acheter. Pour cela, nous vous conseillons de solliciter les recommandations d’un professionnel d’une entreprise de peinture de maison.

Nettoyer en profondeur les surfaces à peindre

Lorsque le support est encrassé, il est moins adhésif. Il faudra alors le nettoyer en profondeur pour que la peinture accroche au mur. Il importe de retirer toutes les impuretés. Il s’agit entre autres de la vieille peinture écaillée, des traces de graisse, de la poussière et des champignons parasitaires. Il faut veiller à ce que la surface à peindre soit bien propre avant l’application de la peinture. Vous pouvez vous-même vous occuper du nettoyage de celle-ci. Pour un meilleur résultat, l’intervention d’un professionnel demeure néanmoins préconisée. Il choisira la technique de nettoyage à exécuter en fonction de l’état de vos murs. Pour désencrasser les murs extérieurs par exemple, il peut mettre en œuvre un nettoyage à haute pression, un gommage ou une nébulisation.

Réparer les murs de la maison avant de les peindre

Le succès des travaux de peinture de maison dépend en grande partie du choix de la peinture et de la préparation des supports à peindre. En effet, quelques couches de peinture ne permettront pas de dissimuler leurs défauts. De plus, la peinture ne pourra pas adhérer aux murs dans le cas où ils présentent d’importantes aspérités. Avant de les peindre, il est donc essentiel de les remettre en état. En effet, les pathologies qui les affectent peuvent occasionner des problèmes d’adhérence de la peinture. Des murs constamment humides ne devront pas être peints par exemple, car la peinture ne sera pas durable. Avant d’entamer la moindre chose, nous vous conseillons donc d’opérer un diagnostic du support à peindre de sorte à déterminer les maux dont il souffre. Pour la peinture de façade, par exemple, un ravalement peut être nécessaire si le mauvais état des murs extérieurs est constaté. Dans tous les cas, il est conseillé de faire appel à une entreprise de peinture pour l’exécution de vos travaux.

Appliquer une sous-couche ou un primaire d’accrochage avant de peindre

De nombreuses gammes de peintures préconisent actuellement une application directe. Autrement dit, elle ne nécessite pas l’application d’une sous-couche ou d’un primaire d’accrochage au préalable. Toutefois, nous vous conseillons de ne pas négliger cette étape. Les professionnels en travaux de peinture de maison vous recommanderont d’ailleurs la même chose. Ce produit rend vos murs plus adhésifs. Il faut de plus savoir que son utilisation est incontournable dans la mesure où il faudra peindre un support métallique ou un mur particulièrement poreux. À côté de cet avantage, il faut noter que ce type de matériau corrige les petits défauts des murs omis lors de leur préparation. Enfin, la sous-couche ou le primaire d’accrochage imperméabilise le support.

Article consulté 1732 fois.