Nous délaissons souvent l’entretien de notre toiture aux profits des soins apportés aux autres éléments de la bâtisse. Pourtant, elle est la plus soumise aux agressions (intempéries répétitives, variation de température, champignons parasitaires et pollution). Pour prolonger sa durée de vie et garantir sa solidité, il est nécessaire de l’entretenir régulièrement. Une séance de nettoyage du toit doit d’ailleurs être entreprise tous les ans. L’idéal est de la réaliser au printemps. Nous allons voir pourquoi.

Comment savoir si le toit nécessite un entretien ?

Certains symptômes nous montrent que la toiture a besoin d’être entretenue. C’est le cas du développement des lichens et des mousses sur sa surface. Les travaux d’entretien sont également nécessaires dès lors que vous constatez des tuiles manquantes ou des joints endommagés. Pourtant, ces phénomènes peuvent occasionner des problèmes d’étanchéité et des infiltrations d’eau dans la maison. Pour éviter les dégâts, il faudra entamer des travaux de réparation pour éviter que celle-ci soit inondée d’eau. Ces travaux sont également indispensables pour préserver le confort à l’intérieur de la bâtisse.

Pourquoi procéder au nettoyage de la toiture au printemps ?

Le nettoyage de la toiture est de préférence réalisé deux fois par an. Il doit être effectué au moins une fois tous les ans pour éliminer les impuretés qui recouvrent cette structure. Le printemps est la période propice à ce type d’opération. Le climat est favorable au nettoyage du toit du fait qu’il y a moins d’intempéries durant cette saison. En intervenant au cours de celle-ci, on peut également remédier aux dégâts occasionnés par l’hiver. C’est aussi le moment d’ôter les débris qui encombrent les gouttières. Pour les travaux d’entretien, il est conseillé de faire appel à un couvreur professionnel. À titre d’information, le nettoyage de la toiture peut s’opérer de deux manières. Nous allons en parler dans le dernier paragraphe. Cet artisan adaptera ainsi les traitements à mettre en œuvre en fonction de l’état de votre structure.

Comment s’opère le nettoyage de la toiture au printemps ?

Comme susmentionné, le couvreur professionnel peut recourir à deux techniques pour nettoyer un toit. D’une part, il y a le nettoyage à haute pression qui se fait au moyen d’un karcher. Cette technique est surtout utilisée pour nettoyer les toitures fortement encrassées. Toutefois, sa mise en œuvre présente des risques surtout lorsque les tuiles sont assez fragiles. Le jet d’eau peut occasionner des fissures et accentuer la porosité du revêtement. Le nettoyage à haute pression est donc destiné à traiter les toits en parfait état.

D’autre part, il y a le nettoyage par brossage. Comme son nom l’indique, il est réalisé au moyen d’une brosse dure ou d’une brosse métallique. Dans un premier temps, la surface à nettoyer sera donc humidifiée. Il faudra par la suite la frotter vigoureusement avec la brosse pour extraire les impuretés sur les tuiles.

Dans tous les cas, nous vous préconisons de laisser le nettoyage de votre toit à un couvreur professionnel. D’ailleurs, son intervention garantit un meilleur résultat. Pour empêcher la réapparition des végétaux parasites sur sa surface et afin d’assurer son étanchéité, le nettoyage du toit devra être complété par un traitement hydrofuge.

Article consulté 1402 fois.