Si vous avez un problème de plomberie ou de chauffage, vous allez sans doute appeler un plombier chauffagiste. Pour résoudre votre problème, sachez qu’un tel professionnel dispose de divers outils : clés à molette, pinces en tout genre, douilles et cliquet, tournevis, marteau, chalumeau, etc. Entrons dans le détail !

L’importance de l’outillage

Le métier de plombier chauffagiste nécessite un réel savoir-faire pour faire face aux différentes problématiques rencontrées mais pas seulement. En effet, un outillage bien spécifique s’avère aussi indispensable.

Lorsque vous appelez un expert en plomberie et chauffage, celui-ci viendra alors certainement avec une mallette à outils bien garnie. Celle-ci contiendra certainement de nombreuses pinces, clés à molette, tournevis, etc. Vous y trouverez aussi sans doute divers outils de mesure. De plus, si vous allez faire un tour dans le camion d’un tel professionnel, vous y découvrirez à coup sûr un outillage bien plus complet : chalumeau, furet électrique, caméra d’inspection des tuyaux, etc.

Sans continuer cette énumération, notez simplement qu’un outillage adapté assure un travail efficace et de qualité.

Zoom sur quelques outils du plombier chauffagiste

Certains outils du plombier chauffagiste sont bien connus. Effectivement, même si vous n’êtes pas un grand bricoleur, vous avez probablement déjà utilisé un tournevis, un marteau ou encore une clé à molette. En revanche, certains outils vont sans doute être plus exotiques pour vous : le chalumeau ou encore le furet électrique.

Le chalumeau

Comme évoqué, le chalumeau représente un des outils très utilisés par les plombiers chauffagistes. Utilisant deux gaz (l’oxygène et l’acétylène), le chalumeau oxyacétylénique sert notamment à réaliser diverses soudures : étain, plomb, zinc, aluminium, etc. En parallèle, un tel outil peut être utilisé pour découper le métal.

Dans ce domaine, de nombreux modèles se côtoient sur le marché : le Vulcane Express représente par exemple l’un d’eux.

Le furet électrique

A côté du chalumeau, un plombier chauffagiste disposera certainement d’un furet électrique. Bien évidemment, ce n’est pas un animal. En réalité, cet outil sert au débouchage des canalisations. En l’occurrence, il existe plusieurs méthodes de débouchage. Toutefois, face à un bouchon tenace, il conviendra d’employer les moyens adaptés. Pouvant atteindre une rotation de 600 tours par minute, un furet électrique peut venir à bout des bouchons les plus persistants.

La caméra thermique

Tous les plombiers chauffagistes n’en possèdent pas. Toutefois, certains se sont équipés d’une caméra thermique afin d’effectuer rapidement les recherches de fuite. Cette méthode d’investigation aussi appelée thermographie infrarouge permet de repérer les fuites cachées sans endommager quoi que ce soit. Plus exactement, la caméra thermique va indiquer les écarts de température sur les murs, sols ou plafonds. Ainsi, un écoulement d’eau pourra être détecté, celui-ci entraînant obligatoirement une perte de chaleur.

En parallèle, d’autres appareils existent pour la recherche de fuite cachée. Cela inclut notamment le détecteur à ultrasons, aussi appelé « reniflard », qui permet de détecter les fuites par la méthode du gaz traceur.

En réalité, un plombier chauffagiste dispose d’un nombre conséquent d’outils permettant de venir à bout de multiples problématiques : détection de fuites d’eau, réparation de tuyaux, débouchage de canalisation, etc.

Article consulté 958 fois.