Au Sud-Ouest de Colmar, un nouvel ensemble de logements vient de voir le jour dans le cadre de l’urbanisation de l’entrée de ville souhaitée par la municipalité. Sur un terrain de plus de 4 hectares, le quartier de la Croix Blanche accueille aujourd’hui 180 logements individuels et collectifs. Parmi les promoteurs immobiliers retenus pour la réalisation de ce lotissement, le CMiste Maisons Brand vient de livrer ses dernières maisons en bandes et accolées. Pour différencier ses pavillons du reste du programme, il a fait le choix, avec le cabinet Pircher & Architectes en charge du projet, de les revêtir d’un bardage mêlant bois et tuiles terre cuite Beauvoise Graphite d’Edilians.

UNE INTIMITÉ PRÉSERVÉE malgré une forte densité

Afin d’intégrer le lotissement de manière cohérente dans le tissu urbain existant, les règles d’urbanisme du secteur de la Croix Blanche favorisaient la construction d’une forme d’habitat plus dense. Pour le CMiste, l’enjeu consistait donc à ériger, sur des parcelles de terrain profondes mais de faible largeur, des maisons individuelles en bande, posées les unes à côté des autres, tout en préservant les futurs propriétaires des regards indiscrets. Pour réussir ce défi, Maisons Brand a fait appel au cabinet Pircher & Architectes.

« Cette volonté de maintenir une intimité forte dans un lotissement très dense a guidé toute la conception architecturale du projet. D’où la forme en L et l’emplacement particulier de l’habitation sur le terrain qui permettent d’être protégés de la vue des voisins, à l’Est par la maison elle-même, et à l’Ouest par celle des voisins » explique Michael Burgaentzlen, architecte.

Autre particularité de la réalisation : l’accès à chaque propriété s’effectue uniquement par le Sud, orientation traditionnellement recherchée pour les pièces de vie et les terrasses. L’architecte a donc dû faire preuve, là encore, d’ingéniosité et placé le séjour le plus possible au fond du terrain pour créer un jardin côté Sud. L’entrée principale de la maison se fait alors par un chemin longeant le bâti qui abrite le garage et une chambre. Pour rythmer cette façade, l’architecte a choisi un bardage associant bois et tuiles terre cuite noire délimitant les zones d’habitation.

« Après un premier lot de 5 maisons en bardage bois, nous souhaitions donner un style différent aux prochaines constructions. L’association bois et tuile terre cuite correspondait parfaitement à ce que nous recherchions » raconte Thomas Missemer, Président de Maisons Brand. Un bardage mixte pour lequel le CMiste et le cabinet Pircher & Architectes ont retenu la tuile Beauvoise Graphite Huguenot d’Edilians.

LA BEAUVOISE GRAPHITE, véritable signature de la maison

Au style contemporain, toutes les constructions bénéficient d’une toiture plate. De par leurs formes rectangulaires et l’étanchéité en toiture, celles-ci n’utilisent traditionnellement pas de tuiles terre cuite. Pourtant, Alexandre Wagner, responsable commercial Edilians en charge du secteur, a su convaincre Maisons Brand et l’architecte d’habiller une des façades avec la tuile Beauvoise Graphite Huguenot.

Premier élément de la composition du bardage mixte, la tuile petit moule à pureau plat d’Edilians accueille les visiteurs puis laisse le bois prendre le relais pour les accompagner jusqu’à l’entrée principale de la maison. Imitant à la perfection le format et l’aspect texturé de l’ardoise naturelle, « elle constitue l’élément phare et donne un cachet et une esthétique vraiment intéressante à ces maisons. En plus d’offrir une excellente résistance mécanique au gel et aux fortes variations de température (de -10° à + 40° C) fréquentes dans la région », souligne Michael Burgaentzlen, architecte.

Ce sont ainsi 80 m2 de tuiles Beauvoise Graphite en bardage, à raison de 20 m2 par maison, qui ont été posées à joints croisés. Sa ligne épurée n’a pas seulement séduit le CMiste et le cabinet Pircher & Architectes, mais également les futurs acquéreurs puisque toutes les maisons ont trouvé preneur très rapidement.

A travers cette expérience, Edilians illustre que la tuile terre cuite ne doit pas rester cantonnée à une application en couverture. Inédite, cette mise en œuvre en bardage sur des maisons à toiture plate montre bien au contraire qu’elle peut se positionner comme une alternative originale pour embellir tous les types d’habitations, même en façade !

 

 

 

 

Article consulté 842 fois.