Dans les communes et agglomérations, les services de la voirie et des espaces verts doivent gérer de nombreuses tâches. Des tâches administratives jusqu’aux tâches manuelles, ces services intégrés aux mairies ou dans un hôtel de ville doivent gérer des autorisations, par exemple sur l’occupation temporaire de l’espace public, mais aussi réaliser différents travaux de réfection.

Sur nos routes, rues ou avenues, les panneaux de signalisation, les poteaux de protection, les barrières, ou encore les poteaux électriques sont nombreux. L’objectif de ces panneaux et poteaux est, soit de fournir une information, soit de permettre la sécurité des différents usagers de nos routes. Très souvent, ces poteaux sont mis à mal, par certains véhicules, par exemple au cours d’une manœuvre ou d’un accident. L’une des problématiques est qu’un poteau de signalisation ou de sécurité détérioré, déformé ou penché ne pourra plus potentiellement jouer son rôle premier, à savoir assurer la sécurité des usagers.

Les services communaux mettent, de ce fait, en place des équipes chargées de réparer le mobilier urbain et d’effectuer la réparation des poteaux présents sur nos trottoirs et nos routes.

Gagnez en temps et en efficacité !

L’entreprise ATHP a mis au point un outil qui permet la réparation des poteaux, le tout moyennant gain de temps et efficacité. Le redresse poteau de voirie permet une mise en place en seulement 5 minutes. Seule, l’implication d’un seul agent est nécessaire grâce à une simplicité de mise en œuvre. Une fois l’installation du redresse poteau effectuée, grâce à des brides qui s’adaptent à tous types de poteaux, le redressage ne prend que quelques secondes.

Équipé d’un vérin hydraulique double effet, d’une chaîne de bridage avec deux attaches rapides et ces 3 coques de bridage de diamètre 60, 76 ou 90 mm, l’Hydro’pot est un outillage performant, éco responsable et de fabrication française. Tout est prévu dans sa conception pour garantir la sécurité du personnel utilisateur, mais aussi du public qui passerait à proximité du chantier. Simplicité d’utilisation, rapidité d’exécution, matériel mobile et sans entretien, des atouts qui permettront aux communes et aux villes de ne pas réaliser des travaux lourds et coûteux.

Réduisez vos coûts de réparation !

En effet, les coûts de travaux du génie civil peuvent être coûteux pour les services de voirie. L’exemple du poteau de signalisation ou électrique tordu ou déformé est fréquent. Sans un tel outil, les travaux de réparation des poteaux sont lourds et représentent un coût financier important. Première chose, ces travaux nécessiteront la présence de plusieurs personnes, il convient donc de prendre en compte le coût salarial. Mais, il faudra prendre en compte les travaux pour desceller l’ancien poteau, la pose du nouvel équipement et procéder au scellement du nouvel équipement. La première des choses est le temps consacré à ce type de travaux. En toute logique, celui-ci sera beaucoup plus long qu’avec le redresse poteau, qui lui aura une efficacité en moins de 10 minutes de la pose à la dépose. Le coût de la main d’œuvre, le coût des matériaux et la mise en place d’un cordon de sécurité autour du chantier seront coûteux, surtout si l’on considère le fait que de nombreuses réparations de poteaux sont à réaliser.

L’Hydro’pot est le matériel qui regroupe de nombreux avantages pour se mettre au service du personnel de voirie, mais également des dépenses communales. Pour plus d’informations sur ce redresse poteau, cliquez ici : https://hydropot.fr/

Article consulté 667 fois.