Plusieurs facteurs occasionnent la dégradation de la façade. Outre son vieillissement naturel, cette dernière tient sa source des intempéries répétitives, de la pollution ou encore des champignons parasitaires. Toutefois, il faut savoir que cet élément ne joue pas uniquement un rôle esthétique. Les murs de façade sont des structures sur lesquelles reposent la charpente et tous les autres éléments de la toiture. De ce fait, il est essentiel de garantir leur solidité et leur bon état. Ainsi, comment faut-il réagir face à la dégradation de la façade ? Retrouvez les réponses à cette problématique dans l’article.

Quels sont les signes qui témoignent de la dégradation de sa façade ?

Il est difficile d’évaluer l’état des murs extérieurs de son habitation sans les avoir diagnostiqués au préalable. Pour cette opération, l’idéal est de faire appel à un façadier professionnel comme celui qui se trouve sur https://www.facadier-peintre-02.fr/ qui exerce en Aisne. Une fois qu’elle a été diagnostiquée, il faudra la débarrasser des impuretés qui la recouvrent. Procéder ainsi permet d’avoir une meilleure visibilité sur les maux dont elle souffre.

En effet, certains symptômes devront nous alarmer, car ils sont la preuve de l’altération de la façade. Entre autres, il s’agit de :

  • La peinture qui s’effrite
  • L’apparition des taches blanchâtres sur les murs
  • La présence de fissures
  • Les cloques qui s’étalent sur sa surface

Si la majorité de ces problèmes ont été constatés, cela signifie que la façade manque d’étanchéité et permet les infiltrations de l’humidité. Pourtant, lorsque l’eau s’infiltre, elle peut causer des dégâts colossaux. Dans ce cas, le simple nettoyage ne suffit pas pour la remettre en état. Il faudra donc prévoir un ravalement de la façade.

Quelles sont les mesures à prendre face à l’usure de la façade de sa maison ?

Le type de travaux à entreprendre dépend entièrement de l’état général des murs extérieurs de la bâtisse. Pour qu’ils retrouvent leur beauté d’antan, une séance de nettoyage suffit parfois. Dans d’autres cas, des travaux de rénovation s’imposent.

La remise en état de la façade commence nécessairement par le diagnostic. Ce dernier permet de déterminer l’ampleur des dégâts et de définir, en conséquence, la solution à adopter pour les corriger. C’est au cours de cette première intervention que le façadier professionnel dresse le devis des travaux. Ce document vous permettra de mieux vous préparer financièrement à leur exécution.

Après le diagnostic vient le nettoyage des murs. Il est primordial de dégager les différentes souillures à leurs surfaces pour avoir un meilleur aperçu des problèmes qui les affectent. Pour ce faire, les professionnels en ravalement de façade ont recours à différentes techniques. Parmi celles-ci, il y a le nettoyage à haute pression, l’hydrogommage, la nébulisation, le ponçage, etc. C’est à ce stade qu’il faut également se débarrasser de la peinture de façade écaillée.

Les travaux se poursuivent avec la réparation des défauts des murs. Cela implique le colmatage des fissures, la réparation des joints de la façade et les travaux d’isolation thermique si une rénovation complète est entreprise.

La dernière étape se matérialise par la mise en place d’un nouveau revêtement de façade. Il peut s’agir d’une nouvelle peinture, d’un bardage de façade, d’un enduit ou d’un parement. Néanmoins, il faut veiller au respect des normes d’urbanisme applicables dans votre région. En outre, il est conseillé d’appliquer un traitement hydrofuge sur la façade pour l’étanchéifier et la protéger contre les intempéries.

Article consulté 932 fois.