Pour contribuer à faire progresser ce sujet clé pour le bâtiment, une première enquête vient d’être lancée : « Diagnostic Bâtiment Santé »

Une enquête inédite menée par l’association Bâtiment Santé Plus en partenariat avec le Conseil National de l’Ordre des Architectes, avec le soutien de l’ADEME et du Service de l’Architecture du Ministère de la Culture.

Il y a 10 ans, le Dr Suzanne Déoux, présidente de l’Association Bâtiment Santé Plus, lançait le 1er colloque « Défis Bâtiment Santé » avec les étudiants du Master RISEB destiné à former au nouveau métier d’ingénierie de santé dans le cadre bâti et urbain.

L’objectif ? Encourager une meilleure prise en compte de la santé par les acteurs du bâtiment, tout en permettant aux étudiants de se confronter à la réalité des professionnels, dans un secteur où la formation est un enjeu clé.

Chaque édition du colloque s’est attachée à croiser les actualités du secteur avec la santé, dans toutes ses dimensions – physiques et psychosociales – afin que celle-ci ne soit pas oubliée face à la montée en puissance des exigences environnementales, de maîtrise de l’énergie et de l’impact carbone.

2021 : 10 ans… de nombreuses connaissances accumulées, un vrai recul sur l’évolution de la prise en compte des critères sanitaires dans le bâtiment et un contexte tout particulier : la RE 2020 et la crise sanitaire. Certes, la santé est mise en lumière, mais les difficultés économiques freinent la capacité d’investissement des acteurs du secteur.

Comment les acteurs du bâtiment intègrent-ils ces différents paramètres pour le mieux-être des occupants ? Quels sont les critères prioritaires qui guident leurs choix de matériaux, d’équipements ? Disposent-ils de toutes les informations nécessaires ?

Associée au Conseil National de l’Ordre des Architectes, avec le soutien de l’ADEME et du Service de l’Architecture du Ministère de la Culture et les conseils de son comité scientifique, l’association Bâtiment Santé Plus a mis au point un questionnaire destiné à mieux cerner l’ensemble de ces enjeux et à les mettre en perspective avec la grande nouveauté réglementaire : la prise en compte du facteur carbone et le développement attendu de l’économie circulaire.

 

Les acteurs de la construction sont appelés à contribuer, en 22 questions, à un état des lieux du secteur du bâtiment sur ces sujets d’actualité !

Largement diffusée jusqu’au 1er mars, l’enquête sera ensuite analysée par l’ENSAI Junior Consultant, junior entreprise de l’École Nationale de la Statistique et de l’Analyse de l’Information, dont la tutelle technique est assurée par l’INSEE.

Afin de couvrir un large domaine d’activités et de compétences, l’enquête « Diagnostic Bâtiment Santé » interroge sur la prise en compte des enjeux de la santé dans le bâtiment par les différents acteurs, mais également sur les opérations de recyclage, de réemploi et de réutilisation dans le secteur des produits et équipements du bâtiment.

Pour découvrir, participer ou relayer l’enquête « Diagnostic Bâtiment Santé » avant le 1er mars 2021 : Lien

Article consulté 1323 fois.