Genève, 27 janvier 2021 – Quels enseignements les leaders européens de la sécurité ont-ils tirés de la crise actuelle ? Quelles meilleures pratiques les organisations peuvent-elles mettre en place pour améliorer leur performance de sécurité dans la nouvelle normalité ?

DuPont Sustainable Solutions (DSS), le cabinet mondial de conseil en environnement, santé et sécurité (HSE) a mené une enquête auprès d’organisations appartenant à plusieurs secteurs d’activité en Europe, s’est entretenu avec des leaders de la sécurité qui ont réussi à surmonter la crise et a préparé une analyse des perspectives en matière de sécurité, pays par pays. Les conclusions, publiées dans un rapport complet, recensent les domaines dans lesquels les efforts que déploient les organisations en faveur de la sécurité sont le plus souvent couronnés de succès et ceux dans lesquels ces efforts échouent.

L’engagement personnel dans les activités de sécurité est généralement fort et la norme concernant la présence de valeurs de sécurité écrites est le plus souvent respectée dans toute l’Europe. Pour autant, le rapport révèle des faiblesses significatives en matière :

  • d’investigation des incidents (seuls 46 % donnent lieu à une investigation exhaustive et à la mise en œuvre de mesures correctives),
  • de formation,
  • de reconnaissance des efforts en faveur de la sécurité,
  • de sécurité en dehors du milieu de travail,
  • de satisfaction quant à la performance,
  • ainsi qu’en matière de gestion des risques psychosociaux (seuls 9 % des participants à l’enquête considèrent qu’ils sont pleinement pris en compte).

Les enseignements tirés du rapport révèlent le top 5 des actions de sécurité que devraient mettre en œuvre les leaders en 2021 :

  • Former aux risques : améliorer la perception du risque et responsabiliser le personnel au moyen d’une formation et d’un coaching sur la sécurité et la gestion des risques.
  • Faire de la sécurité une valeur positive : féliciter les efforts et les réussites en matière de sécurité ; développer la reconnaissance positive dans le cadre des programmes de sécurité.
  • Endosser la responsabilité : renforcer les compétences pour intégrer davantage les collaborateurs exposés aux dangers dans le process de gestion des risques.
  • Joindre les actes à la parole : améliorer la discipline opérationnelle pour renforcer sensiblement l’efficacité des investigations et des mesures correctives faisant suite aux incidents.
  • Faire de la sécurité une préoccupation constante : intégrer les risques en dehors du milieu de travail et les risques psychosociaux dans les programmes de sécurité.

Pour en savoir plus sur la façon d’aborder les questions de sécurité critiques pour 2021, pour connaître les meilleures pratiques de sécurité innovantes qui renforcent la résilience des organisations et pour découvrir comment les pays se comportent les uns par rapport aux autres dans toute l’Europe, téléchargez le dernier rapport ici : http://bit.ly/3t1DMjNFr

 

Article consulté 1026 fois.