Même les installations ayant suivi des normes peuvent causer des courts-circuits avec le temps. D’autres raisons sont aussi mises en cause. Et les conséquences peuvent être désastreuses autant pour les occupants que les appareils présents dans la maison.

Un court-circuit peut survenir à tout moment. Souvent, dans la panique, nous restons souvent confus sur les bons gestes à adopter. Voici quelques directives à prendre en compte en cas de court-circuit dans votre maison.

Définition d’un court-circuit

Pour pallier les problèmes liés à un court-circuit, il convient tout d’abord de comprendre le phénomène. Le court-circuit est le résultat d’un contact imprévu entre deux points de conducteurs dont la différence est notable. Lorsque les deux points entrent en contact, avec une résistance très faible, l’intensité atteint souvent son apogée.

Et c’est à cet instant là que le court-circuit devient dangereux. S’en suit une surchauffe des appareils connectés. Souvent, avec les installations électriques, un barrage est installé pour effectuer une opposition à ce type de problème.

Lors d’un court-circuit, le courant électrique prend un raccourci pour éviter le barrage. Dans des cas extrême, le court-circuit peut causer de lourds dommages, d’où l’’intérêt de faire appel à des professionnels comme Depaning.fr.

Trouver l’origine du court-circuit

Si vous faites face à un court-circuit, votre première réflexion sera de trouver l’origine du court-circuit.

Et dans cette démarche, il faut effectuer les étapes suivantes :

  • Débrancher tous les appareils connectés de la maison : cela évite des problèmes pour les surchauffes voire des explosions.
  • Après avoir tout débranchez, rebranchez un à un chaque appareil. Cela vous permet de repérer lequel présente un défaut. Si vous arrivez à le trouver, vous pourrez facilement détecter la source d’un court-circuit. Vous pouvez également utiliser un ohmmètre pour détecter les appareils avec une résistance à valeur nulle.
  • Mettre le disjoncteur sur OFF en consultant votre tableau de distribution électrique. Cette étape vous permettra de sécuriser l’installation électrique. Par la même occasion, vérifiez aussi qu’il n’y a aucun fusible grillé.
  • Si vous avez des fusibles de remplacement, ne remplacez pas tous les fusibles endommagés parce que vous pouvez en être à court rapidement.
  • Un signe c’est aussi de vérifier le disjoncteur. Il saute automatiquement quand un appareil ne possède pas de résistance interne.
  • Si dans tous les cas, vous n’arrivez pas toujours à détecter la source, faites appel à un professionnel.

Faites appel à des professionnels

Dans n’importe quel cas de court-circuit, il faut toujours faire appel à un professionnel, même si vous avez détecté la source du problème. Dans des cas plus graves, il arrive qu’un incendie soit déclenché suite à l’explosion d’un appareil.

Comme dans n’importe quelle situation incendiaire, adoptez les bons gestes. Ainsi, évacuez toute la maison pour éviter les blessures humaines. Appelez par la suite les services d’urgence en expliquant ce qui s’est passé. C’est seulement après que vous essayerez d’éteindre le feu jusqu’à ce que les secours arrivent.

Sans déclaration d’incendie, faites appel à un expert en installation électrique. N’oubliez jamais que l’électricité n’est pas un terrain de jeu. Faire appel à un électricien réduit les risques. D’autant plus qu’il dispose des compétences et connaissances nécessaires dans le domaine. Aussi, il possède les équipements adéquats pour toute manipulation électrique.

Les types de court-circuit

Il est toujours utile d’avoir quelques connaissances basiques en électricité.

Ainsi, sachez que le court-circuit se présente sous différentes formes :

  • Le court-circuit monophasé : c’est le plus courant en ce qui concerne le phénomène et peut survenir à n’importe quel moment. C’est le cas quand le neutre et la phase entrent en contact
  • Le biphasé : cela arrive quand deux phases entre en contact. Ce type de phénomène n’arrive que dans 10 % des cas au minimum
  • Le triphasé : ce type de court-circuit est très rare. Il arrive quand trois phases entrent en contact. Il recouvre seulement 5% des cas.

Les causes et conséquences d’un court-circuit

Les causes d’un court-circuit sont nombreuses. Mais dans la plupart des cas, il survient lors d’un défaut d’isolement. Les fils sont dénudés et exposés à un environnement pouvant provoquer un court-circuit. L’autre cause possible aussi est le contact avec l’humidité.

L’eau est un excellent conducteur pouvant faire entrer en contact deux fils à n’importe quel moment. D’autres responsables pouvant provoquer le phénomène : un produit corrosif, une surcharge électrique, une chaleur intense, une mauvaise manipulation de l’installation ou encore une erreur de câblage.

Suite à un court-circuit, les dégâts peuvent être importants. Dans les cas les plus graves, on peut constater une dégradation très importante voire une incendie électrique. Les personnes présentes peuvent aussi être exposées à une électrocution si elles entrent en contact sans protection avec les fils. Avec une intensité importante, la personne est exposée à une mort imminente.

Article consulté 626 fois.