La défonceuse, voilà un outil encore peu connu par les amateurs, mais très utilisé par les professionnels. Malgré son nom, cet appareil est pourtant polyvalent et permet de réaliser de nombreux travaux. La défonceuse est un outil électroportatif que l’on utilise en menuiserie ou en ébénisterie. De quoi s’agit-il exactement ? Comment l’utiliser ?

Le fonctionnement de la défonceuse

Que vous soyez un amateur ou un professionnel du bricolage, vous avez déjà sûrement entendu parler de la défonceuse. Si ce n’est pas le cas, la défonceuse n’est autre qu’une fraiseuse portative. Elle est généralement composée d’un moteur, de deux poignées, d’une fraise et de deux colonnes. Vous trouverez ensuite les boutons de marche/arrêt, de réglage de vitesse ou encore de réglage de la profondeur.

Son moteur peut réaliser près de 30 000 tours par minute. La fraise est maintenue par une grosse pince. Celle-ci s’active une fois que le moteur est allumé et travaille selon les profondeurs voulues. Sa position est réglable à l’aide d’une butée et d’un ressort. Un levier permettra de soulever la fraise à la fin du travail. Il s’agit d’un outil polyvalent à l’origine utilisé manuellement. Aujourd’hui, la plupart des défonceuses comme celles proposées par J2F Solutions sont dotées d’une commande électronique et servent à encastrer les ferrures et les serrures. À cela s’ajoutent des variateurs de vitesse et des manches plongeants.

Selon le modèle choisi, elle permet de réaliser des travaux de haute précision, notamment de miniature et de modélisme. En plus des gros meubles, la défonceuse facilite aussi la création d’instruments à cordes ou de jeux en bois. Elle permet même de créer des bijoux ainsi que des décorations murales.

Quels travaux peut-on réaliser avec une défonceuse ?

La défonceuse permet de réaliser des bords sophistiqués ou de créer différents types de dessin et d’illustration sur le bois. Elle sert également à raboter le bois pour garantir une finition impeccable. Elle est très pratique dans les ateliers de menuiserie, d’ébénisterie et de lutherie.

L’encastrement de ferrures et de serrures

L’encastrement avec une défonceuse se fait rapidement, elle réalise un travail propre et précis vous permettant de placer les ferrures et les serrures avec précision.

L’affûtage des bords d’une pièce en bois

Façonner les arêtes et des angles sont des travaux inhérents au métier de menuisier. Ils permettent de donner davantage d’esthétique à la réalisation. Si auparavant on le faisait manuellement, désormais, l’utilisation d’une défonceuse facilite grandement la tâche. Les finitions sont beaucoup plus nettes et le travail des rainages et des feuillures est plus précis.

La découpe des dadoes

Pour soutenir solidement les étagères en bois, on utilise ce qu’on appelle les dadoes. Il s’agit d’une sorte de canal permettant à deux pièces en bois de s’emboîter l’une dans l’autre. Un dado est découpé dans le sens du grain du bois pour garantir leur solidité. Avec la défonceuse, vous avez la possibilité de réaliser une rainure parfaite, selon les gabarits qui conviennent.

Le marquage incrusté

En plus des travaux techniques, la défonceuse permet de réaliser des décorations, notamment le marquage par incrustation. Avec cette méthode vous pourrez incruster des éléments décoratifs, en bois ou autre matière, dans votre pièce de bois. L’utilisation de la défonceuse aide à réaliser des profondeurs précises pour les objets incrustés.

La réalisation de joints queue d’aronde

Les joints en queue d’aronde sont typiques des menuiseries modernes. Ils permettent aux dadoes de tenir quelle que soit la taille et le poids du meuble. Il s’agit d’une douille en bois qui sert de vis ou de clou. La défonceuse aide à la réalisation de queues d’aronde transversales ou coulissantes selon les besoins.

Comment garantir le bon fonctionnement de la défonceuse ?

La première étape consiste à fixer la fraise, en l’insérant dans le mandarin. Un interrupteur bloque le plateau pour éviter les accidents. Vous n’aurez donc pas à gérer l’appareil pendant que vous insérez la fraise. Vous devez ensuite régler la profondeur de la coupe avec la tige de butée. Le réglage doit se faire manuellement à l’aide d’une molette. Attention, l’outil doit être hors tension durant cette étape. Ce n’est qu’après que vous pouvez le mettre en marche.

Quelles sont les conditions d’utilisation d’une défonceuse ?

Pour plus de sécurité, le montage d’une défonceuse doit se faire hors tension. Une fois mise en marche, elle tourne à grande vitesse. Cela peut provoquer un accident. L’appareil doit être le plus ergonomique possible pour garantir la sécurité et le confort d’utilisation. Il est plus facile de travailler avec un appareil léger et facile à manier. Changez également la fraise régulièrement pour garantir la qualité de vos travaux et la durée de vie de votre défonceuse. La manipulation de la machine est plutôt destinée au professionnel, mais avec les bonnes précautions, un particulier pourra s’en sortir.

Choix d’une défonceuse : sur quels critères se baser ?

Pour garantir son efficacité et sa longévité, le choix d’une défonceuse ne doit pas se faire à la hâte. Les critères de base dépendent surtout de vos besoins et de l’ampleur des travaux à réaliser. Vous aurez donc à définir la puissance de l’appareil.

Une défonceuse de 1 000 W permet de réaliser des travaux de finitions de qualité. Pour les grands travaux, vous devez monter à 1 200 W. Assurez-vous aussi de la praticité de la machine, notamment au niveau de sa vitesse et de sa profondeur de coupe. Une butée assez profonde est indispensable pour apporter de la précision dans l’usinage du bois. Avec un variateur de vitesse, vous pouvez réaliser un travail de finition parfait. Vous pouvez en effet travailler facilement en fonction de la nature du bois. Il est également important de vérifier le diamètre et la taille de la porte-fraise. Généralement, ceux-ci varient de 6,8 mm à 12 mm. L’idéal c’est d’avoir plusieurs formats de porte-fraise.

La défonceuse parfaite est celle qui permet l’utilisation de plusieurs accessoires, notamment ceux de sécurité. Il est préférable qu’elle ait un adapteur pour aspirateur pour gagner du temps et pour travailler confortablement. Et le plus important, votre machine doit avoir une prise en main facile. Elle ne doit être ni trop lourde ni trop légère. Elle doit être facile à manipuler qu’elle soit portative ou fixée sur un plan de travail. Le plus important c’est de toujours vous baser sur vos besoins pour garantir le choix parfait.

Article consulté 1031 fois.