fondation béton pergola

Réaliser des fondations solides pour une pergola est important pour garantir la stabilité et la durabilité de la structure. Le glissement du terrain est inévitable sans bonnes fondations. Pour avoir des fondations solides veillez à respecter certaines règles et à tenir compte de ces quelques conseils.

Tout d’abord le fond doit rester propre et sec, à l’abris. Il faut également penser à le protéger des fortes intempéries (gel, eaux pluviales). Les armatures quand à elles ne sont pas indispensables lorsque le terrain est sain, bien que conseillées pour affirmer la solidité et la cohérence du projet.

Quelle type de fondation choisir ?

Il faut choisir à présent le type de fondation que vous réaliserez: profondes ou superficielles. Pour choisir, prenez en considération l’espace sur lequel vous allez construire la pergola (vous trouverez différents styles en exemple sur https://la-villarouge.fr/) ainsi que la structure qui sera soutenue par la fondation, soit la pergola. Les fondation en superficie sont « posées » sur le sol, avec une surface dure de préférence. La fondation ne dépasse pas d’un mètre de profondeur. Elle est choisie pour des structure de petite envergure par exemple un patio ou une fontaine. Les fondations plus en profondeur sont utilisées plus généralement pour les structures plus imposantes. Néanmoins ces fondations peuvent être utilisées pour des constructions plus simples dans le cas où, par exemple, le terrain ne serait pas assez résistant.

Comment réaliser la fondation ?

Si la fondation profonde est la solution envisagée, il faut prévoir plus d’un mètre de profondeur minimum, et il faut tenir compte du fait que cette profondeur est variable. Ce type de fondation est toujours préférable pour une pergola, indépendamment de la structure, pour assurer la stabilité et la durabilité de la construction.

Ensuite, coulez les semelles. En comptant 60 centimètres de largeur. Creusez de part et d’autre 60 centimètres supplémentaires, cela apportera un espace plus confortable pour réaliser les fondations. Réalisez ensuite le coffrage, utilisez des planches de cinq centimètres d’épaisseur et vingt-cinq de hauteur. Elles vous permettront de faire le coffrage des semelles. Les planches doivent être disposées et assemblées en étant adaptées à la profondeur et en suivant la forme des fondations que vous aurez creusées au préalable. Veuillez à renforcer le coffrage AVANT de couler le béton, car une fois coulé les ajustements seront impossibles.

Comment renforcer la construction ?

Pour renforcer la construction, il faut clouer le tout sur des piquets disposez le long du coffrage.

Préparez le béton. C’est l’avant dernière étape. Il faut verser le ciment dans la bétonnière, y ajouter lentement l’eau tout en mélangeant constamment (ou en laissant la machine tourner). Il en faut juste assez pour obtenir un béton mou, pas liquide. Étape suivante: coulez les fondations. C’est la dernière étape avant de pouvoir fixer votre pergola. Versez le béton et égalisez la superficie avec une pelle. Place aux finitions. Le béton doit sécher, et une fois complètement sec le coffrage peut être enlevé. Pour cela, il faut compter vingt-quatre heures. Il faut garder le béton humide les ours suivants. Protégez la surface de la pluie.

Enfin, avant de commencer votre ouvrage, assurez vous d’utiliser un matériel de qualité. Votre pergola sera posée sur une base fiable, assurément solide, stable et qui tiendra sur la durée.

Article consulté 1781 fois.