La RT 2020 est sur le point d’entrer en vigueur pour les nouveaux bâtiments. Actuellement, la RT 2012 se concentre sur les chaudières gaz à condensation et les pompes à chaleur air-eau pour le chauffage des maisons. Ceci devrait changer avec le développement de la nouvelle réglementation thermique et ses exigences en matière de chauffage domestique.

Qu’est-ce que la RT 2020 ?

La RT 2020 (Réglementation Thermique 2020) est un ensemble de lignes directrices pour les nouveaux bâtiments. Elle entrera en vigueur le 1er janvier 2021. Son objectif principal est de créer des BEPOS (Bâtiments à Energie Positive), soit des constructions qui devront générer plus d’énergie qu’elles n’en consomment.

Pour toute personne souhaitant construire une maison, la RT 2020 sera appliquée en fonction de la date à laquelle les travaux auront commencé. Si votre maison a été construite avant cette norme, vous n’êtes pas concerné. Toutefois, dans le cas où la construction devrait se faire après sa mise en place, elle devra être strictement respectée, sinon la mairie ne pourra pas délivrer de permis de construire.

Parmi les éléments qui doivent respecter cette norme on retrouve les matériaux utilisés pour la construction, les isolations thermique et acoustique, ou encore le chauffage.

 

Les différents types de chauffage autorisés par la RT 2020

Avec l’entrée en vigueur de la RT 2020, l’objectif de consommation annuelle sera de 12 kWh/m² au lieu de 50 kWh/m² pour la RT 2012.

Par conséquent, contrairement aux années précédentes, de nombreux systèmes de chauffage devront être évités. Par exemple, une chaudière gaz à condensation ne fera plus partie des installations de chauffage conseillées. Il faudra en effet opter pour des systèmes à énergie solaire ou au bois et des pompes à chaleur géothermique, air-eau ou bien air-air. L’énergie produite par ces dernières étant en moyenne quatre fois supérieure à l’énergie qu’elles consomment, elles répondent parfaitement au besoin de la RT 2020.

 

Quel système de chauffage choisir ?

Le système de chauffage à privilégier pour répondre aux exigences de la RT 2020 dépendra de votre emplacement et de votre maison. Ces détails ne peuvent en effet être ignorés pour répondre au besoin de construire des BEPOS.

Les systèmes à énergie solaire

Si vous vous trouvez dans un environnement où les journées sont régulièrement ensoleillées, vous devez évidemment opter pour un système de chauffage fonctionnant à l’énergie solaire. En effet, le climat sera optimal pour ce type de chauffage. Vous pouvez pour cela installer des panneaux photovoltaïques.

Les chauffages au bois

Le chauffage du bois par un poêle ou chaudière à granulés est une option qui se veut écologique. L’impact carbone de ces produits est quasiment nul après fabrication. En effet, la quantité de dioxyde de carbone émise par les gaz de combustion est similaire à la quantité utilisée pour faire pousser des arbres utilisés comme combustible. Cependant, sachez que les poêles sont plus adaptés aux maisons dont la capacité et la surface sont petites.

Les PAC

Les pompes à chaleur (PAC) sont des équipements plus chers, mais leurs performances ne sont plus à prouver. Le principal avantage de ces derniers est qu’ils permettent de produire du chauffage et de l’eau chaude sanitaire et ainsi réduire la consommation d’énergie.

Parce qu’il est situé à l’extérieur de la maison, lorsque la température descend en dessous de zéro, le coefficient de performance diminue. Néanmoins, les modèles plus récents sont plus résistants au froid et peuvent maintenir leurs performances à des températures atteignant les -7°C et continuer à chauffer jusqu’à -20°C. C’est par exemple le cas pour la pompe à chaleur air-eau. Dans le cas des pompes à chaleur géothermiques, elles peuvent être protégées des effets néfastes extérieurs grâce à l’isolation naturelle de la terre.

Toutefois, il est nécessaire d’obtenir l’approbation de sa municipalité pour l’installation des PAC. En effet, certains lieux ne sont pas adaptés.

Article consulté 1769 fois.