Annalisa de Maestri, Directrice de VP I BIM (entreprise du Groupe Valode & Pistre) sera l’invitée du prochain Jeudi Prescription LIVE organisé par BIMobject France et Polantis le jeudi 22 octobre à 9h00.

Annalisa de Maestri partagera son expérience sur la question de la gestion des données BIM pour un bâtiment en rénovation lourde avec l’exemple de l’hôtel Bagheera à Paris.

L’hôtel Bagheera est hôtel particulier construit en 1751 qui doit répondre, aujourd’hui, aux standards hôteliers qui ont fortement évolués ces derniers années. Pour cela, Valode & Pistre a imaginé un projet qui s’articule autour de 3 interventions majeures :

  • La réorganisation des espaces publics
  • Des chambres de qualité associées à des circulations horizontales d’étage optimisées pour les clients de l’hôtel et performantes pour l’exploitation.
  • Une gamme de services associés cohérente avec les attentes d’un hôtel 5 étoiles

Pour cette transformation, le BIM est au cœur des échanges, avec une attention particulière à la définition des objets et aux données qui les composent. 

Architectes, architectes d’intérieur, dessinateurs, ingénieurs, bureaux d’études, fabricants …, participez à ce webinaire ! Venez écouter et échanger avec Annalisa de Maestri et l’équipe de BIMobject. Inscription en ligne

Les « Jeudi Prescription » sont organisés en partenariat avec le Club Prescrire.

Annalisa de Maestri est ingénieur de formation inscrite à l’Ordre des Ingénieurs de Milan. Annalisa est depuis plus de 10 ans à la direction d’entreprises spécialisées dans le BIM et le digital appliqué aux métiers de la construction, y compris la synthèse d’exécution. Depuis 2019, elle dirige VPBIM, entreprise du Groupe Valode&Pistre, spécialisée dans le BIM Management, la Modélisation tous corps d’état, la synthèse et le développement d’outils d’optimisation et automatisation. Elle est également en charge des sujets de R&D et outils numériques pour le Groupe.

 

Vous souahitez plus d’information, n’hésitez pas à nous contacter : elise.monot@bimobject.com

Article consulté 954 fois.