La toiture de votre maison peut être une source de déperdition de chaleur importante. Le saviez-vous ? En moyenne, si votre couverture de maison est mal isolée, vous risquez 30 à 35% de perte de chaleur.

D’où l’importance de rénover fréquemment l’isolation des combles, aménagée ou non. Mais comment faire ? Voici quelques idées.

Isolée par l’intérieur est une meilleure idée

La première étape de l’isolation d’une toiture est de choisir la technique d’isolation à utiliser. Ce peut être une isolation par l’intérieur ou par l’extérieure. Et même si poser des isolants sur le toit de la maison est de plus en plus tendance actuellement, c’est beaucoup plus pratique et plus facile de procéder de l’intérieur.

Mais attention, il faudra une technique d’isolation par l’intérieure différente selon que vous ayez envie d’aménager ou non les combles. Si vous souhaitez notamment valoriser les quelques dizaines de m2 disponibles sous toiture, vous devez  placer les isolants sous la charpente et sous la toiture de votre espace.

Trouver le meilleur isolant

La base pour réussir l’isolation de votre toiture et de choisir le meilleur isolant. Techniquement parlant, il faut une résistance de 7 m2/K/W au moins pour profiter d’un maximum de confort sous comble et dans le reste de la maison.

Actuellement, les grandes marques peuvent vous proposer différents matériaux isolants. En règle générale, on opte encore pour la laine de roche ou la laine de verre. Vendus par rouleau et ayant déjà fait leurs preuves au cours des dernières années, ces isolants sont à la fois pratiques et simples à mettre en place. Ils s’adaptent à toutes les superficies et se découpent à la longueur que vous souhaitez pour permettre une mise en place facile et rapide.

La couche d’aluminium isolante

Pour optimiser le niveau d’isolation de votre espace sous comble, vous aurez également besoin d’une couche d’aluminium isolant thermique. C’est un accessoire, vendu également par rouleau et qui coûte quelques dizaines d’euros le mètre.

Légère et assez fine, elle est placée sur chaque isolant. Ce qui permet non seulement de refléter la chaleur dans toute la pièce, donc de garder la température intérieure de la maison pendant plus longtemps. Mais elle permet également de minimiser le niveau d’humidité dans la pièce.  Ce qui aidera à protéger vos charpentes en bois contre les champignons et les moisissures.

La mise en place de cette couche d’aluminium isolante est assez facile. Néanmoins, il faut faire preuve d’une certaine minutie pour éviter de l’abimer et pour garantir la réussite de la mise en place. Aussi, on vous recommande tout de même, et ce, pour l’ensemble des travaux de rénovation de vos isolants, de faire appel à un chauffagiste certifié.

Trouver le financement

Il n’est pas obligatoire de payer les travaux d’isolation de votre toiture de votre propre poche.  Il existe en effet des aides et des financements venant de l’État et des organisations en tout genre qui peuvent vous aider à minimiser les dépenses. Et pour cause, ce genre de travaux fait partie des rénovations énergétiques.

Crédit TPZ+, financement venant de l’ANAH, crédit d’impôt et bien d’autres encore : vérifiez les différentes conditions pour savoir si vous êtes éligibles ou non. En quelques clics sur le site des banques ou sur internet, et vous trouverez toutes les informations dont vous aurez besoin.

Certaines aides sont cumulables avec les autres. Mais ce n’est pas le cas de toutes. Donc, faites attention. En outre, le financement proposé est généralement plafonné.

Une chose est sure. Si vous comptez recourir à ces plans de financement, vous ne pouvez pas vous charger vous-même de tous les travaux. Il faudra un professionnel certifié RGE.

Article consulté 1064 fois.